J’ai décidé, unilatéralement et sans préavis, que la vie en métropole, en dépit de ses charmes frelatés, n’était plus assez excitante pour moi et que bon, quand même, il faut savoir bouger parfois, et donc, ben, je quitte la métropole et m’installe début août 2011 à l’île de La Réunion. Pour y vivre.

Si vous résidez à La Réunion, sachez que je ne débarque pas sans mon live froid, déstructuré, brutal, et plus fait pour le béton et les hôpitaux psychiatriques que pour les cocotiers et le farniente sur la plage.

Donc, tremblez réunionnais, la Présidictature de Drönésie Orientale s’installe chez vous pour y apporter sa noirceur !

Enfin, faut quand même que le bateau arrive à apporter mes machines au port, ce qui prendra au bas mot 2 mois… ‘tain, deux mois sans machines !

Mon retour sur scène sera à la hauteur de la durée de la frustration ! Le maloya n’a qu’à bien se tenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *