samedi 25 mars 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Histoire de la Drönésie

La Drönésie Orientale, des origines à nos jours

Le Vortex

Au commencement du début, alors que tout était encore silencieux, était le Vortex.

Le Vortex, d’après les anciens, était une spirale gazeuse, la matrice de notre univers.

Le Vortex était une spirale indécise, tantôt orientée vers la droite, tantôt vers la gauche. L’univers était erratique, sans direction, vague.

Dröne 1er

drone 1er

C’est alors que Dröne 1er, qui aimait l’ordre et la discipline, émergea du chaos gazeux.

Par la force de son verbe, il décréta la fin de cette indécision et imposa un sens à l’univers.

« C’est pas bientôt fini, ce souk ? » hurla-t-il. « Je ne veux plus de vague ! Tout le monde ira maintenant dans ma direction ! Tous ensemble, oui, nous allons droit devant ! »

Alors le monde s’ordonna et les marteaux piqueurs se mirent en action. Leur bruit réjouit Dröne 1er qui avait l’oreille fine.

« Quelle musique délicieuse ! » s’exclama-t-il. « Dorénavant, les sphères célestes marcheront au pas cadencé en suivant le rythme des machines » poursuivi-t-il.

La Sphère d’acier

boullee_cenotaphe

Alors, l’industrie lourde fit son apparition dans un tintamarre joyeux de marteaux-pilons et de torchères. Dröne 1er ordonna aux marteaux-piqueurs et à l’industrie lourde de couler une grande dalle d’acier à la surface du Vortex de manière à en stabiliser les oscillations.

Mille ans d’un dur labeur furent nécessaires pour arriver à la perfection : une sphère d’acier enfin immobile dans l’espace infini donnait sa mesure à l’univers.

Les parkings bétonnés, les bunkers et les aciéries s’installèrent ensuite au cœur de l’univers. Partout résonnait le délicat vacarme des machines-outils, le grincement métalliques des robots et le crépitement saccadé des décharges électriques qui incendiaient l’éther.

Cependant, Dröne 1er trouvait qu’il manquait encore quelque chose à sa création. L’univers n’était plus aussi vague et indécis qu’avant, il était maintenant tangible et solide, ordonné et métallique, mais comment lui donner véritablement un sens ? C’est alors que Dröne 1er comprit que l’univers avait besoin de lois pour fonctionner correctement. Il se mit alors à légiférer afin que l’univers s’ordonne selon les règles harmonieuses de plans quadriennaux, de directives bureaucratiques et de décrets administratifs.

Enfin l’ordre régna dans tout l’univers !

Et tous les sujets drönésiens connurent alors, dans les siècles des siècles, la sécurité d’un logis réglementaire, d’une vie prévisible et d’un contrat de travail à durée indéterminée dans les mines de Drönésie Orientale.

marteau pilon