[drÖne] Der Zorn Gottes

Pour faire écouter ses créations musicales.

Modérateur : drÖne

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7285
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

[drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar drÖne » 21 janv. 2012, 19:34

Voici le premier jet d'un titre que je destine au marché du dubstep allemand, et qui m'apportera, j'en suis certain, la richesse et la gloire.

http://dronezic.free.fr/Der_Zorn_Gottes.mp3

Les avis sur le mix sont bienvenus, parce qu'à force de le faire tourner sur mes enceintes, je n'ai plus forcément les oreilles en face des trous. En tout cas, c'est mixé sur des enceintes de monitoring que je me suis payées dernièrement. Donc, si le mix est pourri, c'est que c'est vraiment de ma faute.

Image
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
pH
Hikikomori !
Messages : 2198
Enregistré le : 12 juin 2006, 22:24
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar pH » 21 janv. 2012, 19:59

Ah oui, excellent morceau dubstep ! Ca envoie, dis donc ! Ils vont tout casser dans les boîtes teutonnes ! Tu veux créer une émeute ou quoi ?
Plus sérieusement : superbe morceau. Un peu long sur la fin. Pas de chrono mais disons entre cette dernière partie très planante et la toute fin du morceau. C'est marrant je me repassais des vieux trucs du label "la source" (funk mob etc...) ta rythmique ressemble pas mal à ce qui se faisait à cette époque (95-96), c'est un peu les mêmes sonorités. J'adore les "boinng". et puis c'est sourd, c'est lent, c'est Aguirre... la colère de Dieu... c'est une sacrée inspiration, la voix, tout ça. Ca manque, pour moi, de quelques nappes plus denses et plus sourdes encore, qui pourraient venir marteler davantage en donnant plus de profondeur à l'espace sonore. Quelques infrabasses ? Quelques pieds de grosse caisse très rapides, voir même des roulements ? Bon, je ne sais pas. En tous cas j'aime vraiment beaucoup. Dis donc, c'est à une vraie quiétude que tu nous invites là : on était pas habitués à tant de douceur de ta part ! :wink:

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7285
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar drÖne » 21 janv. 2012, 20:09

Tu écoutes sur quelles enceintes ? Parce que des basses, il y en a quand même pas mal, mais elles ne sortiront pas sur des enceintes de PC, c'est sur. Quand tu dis que c'est long sur la fin, c'est la répétition de la dernière séquence, c'est ça ? Pour les kicks en roulements, je peux éventuellement rajouter quelques accidents sonores de ce type par ci par la, faut que je voie.

Pour la quiétude, je ne sais pas trop. Inquiétude, plutôt... Dans l'esprit du film d'Herzog, mais si je n'ai inséré les samples qu'à la toute fin de le composition, donc ça n'était pas prémédité. Mais Aguirre est l'un de mes films préférés. Et quel personnage quand même, ce fou de Kinski !

J'ai plus envie d'une musique qui n'est pas destinée au dance floor en ce moment, donc ça sonne plus introverti, plus lent, plus concassé, et tant pis pour les clubbers !
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
pH
Hikikomori !
Messages : 2198
Enregistré le : 12 juin 2006, 22:24
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar pH » 21 janv. 2012, 21:49

Je réécouterai avec de meilleures enceintes, mais il ne m'a pas semblé entendre gronder derrière ta mécanique régulière. On ne ressent pas vraiment d'inquiétude, même si l'ensemble est tendu par la voix nasillarde de kinski. On est quand même dans une atmosphère paisible, enfin je trouve, et c'est pas pour me déplaire...

Avatar du membre
pH
Hikikomori !
Messages : 2198
Enregistré le : 12 juin 2006, 22:24
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar pH » 21 janv. 2012, 21:57

Deuxième réécoute au casque : c'est très planant... surtout la fin... :) Ces bruits de faune viennent du film, hein ? C'est la première fois que j'entends des choses comme ça chez toi : le changement d'environnement sans doute.

Avatar du membre
juko
Hikikomori !
Messages : 1251
Enregistré le : 06 oct. 2002, 16:00
Localisation : ngc224, messier31
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar juko » 21 janv. 2012, 23:39

Ecoute sur mon mac hp pourri) et au casque (déjà mieux!)
j'aime bien aussi, c du planant un chouia oppressant comme une bonne vieille jungle remplie de serpents et autres mygales, voire de fanatiques allemand mais espagnol quand même.
Ca a l'air bien mixé tout ça ouep, moi c la caisse claire des fois je suis pas fan.
Un peu long sur la fin ouip, un petit fade peut être, comme on abandonne une vieille liane qui crac (et on tombe pile sur un nid de scorpions)

Apaisé le drone? non mais vous rêvez les yeux ouverts!

allez, en taule dans la jungle

c koi tes enceintes?

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7285
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar drÖne » 22 janv. 2012, 05:44

Les enceintes, c'est juste celles que j'ai pu trouver ici (y'a pas vraiment le choix...) : des Alctron en 18 pouces. C'est vrai que ça change la vie d'avoir des enceintes de monitoring !

Je vais essayer de revoir quelques trucs en suivant vos conseils. J'avais bien pensé à un fade out sur la fin, ce qui l'aurait raccourcie, mais ensuite j'ai ajouté les quelques samples finaux (les bruits de jungle sont dans le film, Juko). Notamment le "la la la la" du sadique coupeur de tête, qui seconde Aguirre. Du coup, l'idée d'un fade ne fonctionnerait plus, et j'aime bien l'idée de terminée par ces samples, même s'ils ne font sens que pour qui connait bien le film. Ça donne un effet "chouette, la vie continue, tralala", mais non, couic !, c'est un assassin qui passe... Peut-être qu'en ajoutant une basse-synthé un peu à la drum'n'bass et quelques breaks, ça éviterait ce côté statique de la fin tout en préservant la durée nécessaire pour faire "planer" ?

Marrant que vous trouviez ce morceau apaisant et planant, c'est pas l'effet qu'il me fait, mais bon, on n'est pas maître de la réception de ce que l'on fait, et c'est tant mieux.

Je ne sais pas si vous connaissez l'histoire du véritable Lope de Aguirre ? Elle est presque pire que celle racontée par Herzog dans son film :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lope_de_Aguirre
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
juko
Hikikomori !
Messages : 1251
Enregistré le : 06 oct. 2002, 16:00
Localisation : ngc224, messier31
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar juko » 22 janv. 2012, 12:24

ah mais non je trouvais pas moi que c'etait apaisant!
j'aime bcp aussi le film aguire, dans le genre scotchant.. parait que kinsky était insupportable mais quel acteur (je crois qu'il y a un doc sur le tournage à l'epoque non?)

Avatar du membre
pH
Hikikomori !
Messages : 2198
Enregistré le : 12 juin 2006, 22:24
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar pH » 22 janv. 2012, 13:03

ah mais non je trouvais pas moi que c'etait apaisant!
merci du soutien, sympa... Tu peux pas penser comme moi, toi, non ?
j'aime bcp aussi le film aguire, dans le genre scotchant.. parait que kinsky était insupportable mais quel acteur (je crois qu'il y a un doc sur le tournage à l'epoque non?)
Entre lui et Herzog c'était chaud les marrons il me semble... [prizdetete.gif]

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7285
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: [drÖne] Der Zorn Gottes

Messagepar drÖne » 22 janv. 2012, 13:15

Tu m'étonnes ! J'avais vu un film sur Kinsky, qui racontait les conditions du tournage. Au bout d'un mois dans la jungle, Kinsky pétait les plombs gravement, et les indiens qui étaient figurants étaient paniqués. certains ont tenté de le tuer, je crois, tellement ils avaient peur de lui. l faut dire qu'il y a eu des morts sur le tournage, ou en tout cas des blessés, parmi les figurants indiens. Herzog a menacé d'abattre Kinsky quand ce dernier a annoncé qu'il voulait quitter le tournage. Quand Herzog a pris son fusil, Kinsky s'est mis à hurler "Police !"... en pleine jungle, à des centaines de km de toute ville... N'empêche qu'ils sont devenus de grands potes, et que Kinsky a encore tourné avec Herzog. De toute manière, ils étaient autant fêlés l'un que l'autre. Kinsky, dans sa jeunesse, squattait chez une dame riche à Berlin avec d'autres théatreux. Sans rien payer, évidemment. Un jour, il s'est enfermé dans la salle de bain avec une masse, et a tout détruit. Sympa le coloc !

Sinon, Aguirre est l'un des plus grands films jamais tournés, à mon avis. Et quelle mise en abyme ! Pour Herzog, un film devait être une expérience existentielle pour le réalisateur et les acteurs, et il a trouvé dans l'histoire d'Aguirre une métaphore du type de cinéma qu'il voulait faire. La scène où le Prince Guzman (je ne suis plus sur de son nom à celui-là) assis sur son trône sur le radeau à la dérive écrit à la plume sur un parchemin et décrète : "je déclare tous les territoires à ma droite, et tous les territoires à ma gauche, propriété du Roi d'Espagne et j'en prends possession" est une scène d'anthologie sur le pouvoir de l'écriture cinématographique. A mon sens, Aguirre est presque avant tout un film sur le cinéma, sur l'horreur qui consiste à réaliser ses rêves (ce que fait le cinéma, en tant que média). C'est aussi une belle illustration du rapport suicidaire que l'homme blanc entretient avec la nature et avec les autres hommes.
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...


Retourner vers « > Du son ! Du son ! < »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron