Départ en Argentine : Penisula Valdés

Tout ce qui concerne les voyages, la connaissance de pays ou de cultures étrangères à la notre. Pour s'évader de la France...

Modérateur : drÖne

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7270
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Départ en Argentine : Penisula Valdés

Messagepar drÖne » 16 mai 2008, 20:52

Un post pour signaler qu'à partir de début juillet, et jusqu'à février 2009, je serai là :


Image

Péninsule Valdés

http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9ninsule_Vald%C3%A9s

La péninsule Valdés est une particularité côtière de ce qu'on appele Mer Argentine, dans la province de Chubut. Elle forme une portion de terre quasi rectangulaire unie au continent par l'isthme Carlos Ameghino.

Image

La péninsule présente deux importantes échancrures à sa base: au nord, le golfe de San Matías et, au sud, le golfo Nuevo, ainsi qu'une échancrure plus petite, fort élargie, la caleta Valdés, à l' est. Le climat est frais et aride,elle est couverte d'une rare végétation. Elle nourrit une faune pauvre, caractéristique des plateaux patagons: des maras, quelques guanacos, des renards gris, des mouffettes et plusieurs espèces d'oiseaux.

Mais sur les côtes la faune marine est variée et abondante. La province a créé une aire protégée appelée Área Natural Protegida Península Valdés, qui comprend tout l'espace terrestre,aérien et une frange de trois milles marins sur tout son pourtour.

Image

La péninsule a une situation climatique particulière: elle est abritée des pluies par la cordillère des Andes, et bénéficie de son environnement marin, de manière d'autant plus importante que sa forme a augmenté fortement la longueur de ses côtes. A première vue, quand on y pénètre, l'ambiance parait stérile et morne, mais sur les côtes la péninsule attire une quantité inhabituelle d'espèces animales. Il en résulte une collection d'écosystèmes prompt à émerveiller les touristes aussi bien que les scientifiques. Ajoutons qu'au centre de la péninsule, il y a deux salines situées au dessous du niveau de la mer.

Historiquement la région fut occupée par les indiens ahonikénks. Des témoignages de cette culture se retrouvent partout, sous forme de pointes de flèches ouvragées.

La péninsule est un des lieux privilégiés pour les touristes, étrangers ou non, en Argentine. On constate que grâce aux mesures de protection mises en place, la population de la baleine franche australe est en voie de lente récupération.

Image

Chaque année en hiver ces baleines peuvent être vues à l'époque de la reproduction et de mise bas. L'observation des baleines est devenue une des activités touristiques de base dans le pays. Il est facile d'observer la parade nuptiale des mâles pour obtenir les faveurs de la femelle courtisée.

Bien d'autres espèces peuvent y être rencontrées . Ce sont: l' éléphant de mer, les lions marins entourés de leur harem, les manchots, les nandous, les renards ou zorros gris, les guanacos, les cormorans et les goélands ou gaviotes (larus dominicanus) .

Image


En 1999, l' UNESCO a inclus la Península Valdés dans sa liste du Patrimoine Naturel de l' Humanité.
J'avais déjà fait des photos de ce lieu, lors de mon précédent séjour :

http://dronezic.free.fr/photos/index.php?/category/8

Voili voilou, donc j'y retourne pour un certain temps, LLb m'y rejoindra (sur place, mais aussi pour une virée plus au sud de la Patagonie puis au Chili en novembre ou décembre), je passerai aussi par Buenos Aires, bref, j'essaierai de rester un peu en contact, mais mes accès au réseau seront sans doutes plus aléatoires que maintenant.

Les raisons de tout ça, dans un prochain mail, peut-être... En tout cas, ça approche !

gay_spiderman gay_spiderman gay_spiderman
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7270
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 17 mai 2008, 19:37

:sm1:

deuil national
stupeur du peuple
abandonné :?: :?:

je propose qu on place la dronezie sous tutelle religieuse type marteau des sorcieres
ou qu on trouve un parasite type master of puppet

pour que pendant l absence du drone toute la nation fusionne dans une conscience unique en mal d autorité
afin que la souffrance soie moindre et que le chef retrouve sa nation dans un etat digne de sa condition de presid transatlantique!!!


je veux bien jouer la scene de contamination par le parasite en avalant des tentacules de poulpes mais j ai recement revu mes cachets pour l arrachage de tete de poulet avec les dents et les demonstartion de degurgitation re ingurgitation... performer plus pour gagner plus :roll:
Je placerai un clone sur le trône, en attendant. Il subjugera mes sujets par son verbe répétitif et par le récit de ses exploits ubiquitaires en Patagonie, et pendant ce temps le processus de conquête de la planète par la Drönésie Orientale commencera ! Pis si y'en a qui se sentent de passer dire bonjour aux phoques, y'aura table ouverte. Enfin, je vous obligerai pas à aller chasser le phoque à la barre de fer, y'a des limites...
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7270
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 17 mai 2008, 20:57

Toute la péninsule est un parc naturel protégé, et on n'est pas supposés s'arrêter au bord des routes quand on rencontre des animaux. Mais y'a pas vraiment de surveillance, et surtout à pied c'est bien plus sympa. Y'a de grandes balades dans des environnement désertiques à faire. Assez aride le coin... Les colons du XIXème siècle venaient y mourir de soif, quand ils n'étaient pas massacrés par les derniers indiens. C'était surtout une colonnisation par des pauvres venus d'Europe alléchés par des promesses d'accession rapide à la propriété de terres supposées faciles à exploiter (l'Argentine a longtemps été conceptualisée par les européens comme une terre d'Utopies). En fait, ils sont trimé comme des malades à récupérer du sel dans les salines et à le transporter avec un train à vapeur, le tout avec une garnison locale destiné à les surveiller. Certains ont fui et se sont suicidé dans le désert plutôt que de rester dans le camp. Y'avait de l'eau nulle part, pas d'arbre, rien à part des buissons épineux et des cañons escarpés.

Après, je sais plus trop ce qui s'est passé, localement : l'histoire des successions de régimes politiques en Argentine donne le tournis ! Actuellement, y'a surtout des pêcheurs, et des professionnels du tourisme, des ONG, un peu d'industrie de l'acier, plus quelques néo-ruraux installés là pour fuir la capitale et y trouver du calme. Mais plus un indien : ils ont tous été massacrés. On récompensait chaque tête d'indien tué par des lots de terre : l'armée a donc eu de bons alliés, au XIXème, dans la population, pour fignoler le travail génocidaire...
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
juko
Hikikomori !
Messages : 1251
Enregistré le : 06 oct. 2002, 16:00
Localisation : ngc224, messier31
Contact :

Messagepar juko » 17 mai 2008, 21:06

En tout cas sacré coin pour un exil!
tu va y faire le dernier des indiens de dronesie, gaffe à ta tete!

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7270
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 17 mai 2008, 22:04

Les rares indiens qui restent dans la région, c'est plutôt les Mapuches chiliens, sur la côte pacifique. Ils se battent encore pour des terres, et continuent à se faire butter par la police. Cette année encore, un jeune manifestant abattu par un coup de fusil. Mais sinon, la vie là-bas aujourd'hui, et les gens que j'y ai rencontré, sont vraiment bien. Donc je n'y vais pas non plus pour galérer, hein ! Ca devrait être assez zen l'ambiance sur place, si j'arrive à me couler dans les temporalités locales, à mon avis bien plus étirées qu'ici. Et puis le son du souffle des baleines le soir entre les deux golfes, quand elles sont 2000 dans la région, les lièvres gros comme des chiens qui déboulent, les phoques et les éléphants de mer qui prennent le soleil en poussant des soupirs de satisfaction, ça vaut le déplacement...
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
pH
Hikikomori !
Messages : 2198
Enregistré le : 12 juin 2006, 22:24
Contact :

Messagepar pH » 03 juin 2008, 21:06

Péninsule des grands barbares blancs, où la terre doit gémir encore du massacre d'anciens peuples anéantis, mais espace large, donc, où des visages aux yeux larges peuvent s'ouvrir aux mondes aléatoires sans désormais prendre peur !

La bise aux baleines :wink:

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7270
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 04 juin 2008, 18:59

Ouais, j'espère qu'elles n'ont pas l'haleine trop fétide... Mais en tout cas, l'un des charmes du lieu tient justement au fait que, de jour comme de nuit, oin entend le souffle des baleines qui sont environ 2000 dans les deux golfes. Le soir, c'est magique : si on grimpe sur l'une des crètes entre les golfes, on les entends respirer, sauter, par centaines... Rhâââ !

Sinon, je sais enfin où je vais crècher : un genre de "cabane" situé à côté d'une tienda (une sorte de superette) qui s'appelle... "La araña bionica" ! L'araignée bionique ! Juré !

Je savais que j'étais prédestiné pour ce bled ! Arf...

Pour ceux que ça branche, voilà le site web du bled en question (il y a plein de photos et de vidéos des paysages et de la faune locale) : http://www.puertopiramides.gov.ar/
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

c h a r l i e
Axis of evil
Messages : 281
Enregistré le : 08 janv. 2007, 23:07

Messagepar c h a r l i e » 04 juin 2008, 19:43

wahhhhhhh.... enregistrer le souffle des baleines.......... :arrow:

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7270
Enregistré le : 05 oct. 2002, 21:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 04 juin 2008, 19:48

wahhhhhhh.... enregistrer le souffle des baleines.......... :arrow:
Je pars avec un petit enregistreur mp3 stéréo pour mes entretiens sur place, mais je crains que ça ne soit un peu short pour enregistrer les baleines. Sinon, je ferai des photos. J'ai choppé un gros zoom pour mon appareil photo, j'ai pas encore eu le temps de le tester, mais je sens que ça va m'occuper.
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

c h a r l i e
Axis of evil
Messages : 281
Enregistré le : 08 janv. 2007, 23:07

Messagepar c h a r l i e » 04 juin 2008, 19:49

ça donne envie de passer par là... j'irai peut être vadrouiler retrouver ma copne ui part au chili... on verra...... mais teste tout de même ;-p


Retourner vers « > Proches voisins ou terres lointaines < »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron