Il fait chaud et on va tous crever

Ici on discute de thèmes environnementaux : écologie scientifique et/ou écologie politique, décroissance, etc.

Modérateurs : drÖne, LLB

Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2169
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar Ël Rapha » 29 mai 2019, 15:36

du mec à l'instit' officiellement placardisée pour le reste de l'année par le DASEN
DASEN. T.M. !!!
#dasen#turpitudes#montpellier

Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2169
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar Ël Rapha » 29 mai 2019, 15:36

L'éducation nationale ça :sm1:

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7573
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar drÖne » 29 mai 2019, 16:59

Ach, le dasein, ça c'est un koncept teuton ça, c'est du lourd !

Toutes mes salutations à la placardisée, qui doit légitimement vitupérer, et bravo au contempteur créatif que tu es ! [mortderire.gif]
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7573
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar drÖne » 03 juin 2019, 00:04

"Les racines des arbres vivent en symbiose avec un réseau complexe de champignons et de bactérie. Un groupe de chercheurs vient de publier la première cartographie mondiale de ce réseau indispensable à la vie des arbres mais mis en danger par le changement climatique."

https://reporterre.net/Le-changement-cl ... hampignons
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2169
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar Ël Rapha » 03 juin 2019, 13:50

:sm1:
pendant ce temps là en fRance la macronnerie macronne et offre les sites classés aux bétonneurs




"Le massif du Mont-Blanc, les gorges de l’Ardèche, la dune du Pilat… Tous ces joyaux du tourisme made in France font partie des 2 700 sites classés selon la loi du 21 avril 1906. Quelque 1,1 million d’hectares de paysages français, soit 2 % du territoire, sont ainsi protégés de l’appétit des promoteurs. De façon simple et diablement efficace : tout projet d’aménagement notable envisagé sur ces sites – défrichage, agrandissement d’un bâtiment, création d’une passerelle – doit obtenir l’aval du ministère de l’Environnement, et passer sous les fourches caudines des inspecteurs des sites classés. Les changements mineurs, quant à eux, sont confiés au préfet.Un projet de décret, daté du 12 avril, signé par le Premier ministre, Édouard Philippe, et le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, prévoit que toute autorisation d’aménagement sera désormais délivrée localement par le préfet, lequel, on le sait, est généralement un ardent défenseur de l’environnement, insensible aux pressions amicales de notables et des entrepreneurs du coin… Il s’agit de « prendre les décisions au plus près du territoire afin de favoriser le dialogue avec les porteurs de projets« , explique – sans rire, au « Canard » le cabinet du premier ministre, ajoutant que cette décision est « dans la ligne de ce qui a émergé du grand débat. » Ah bon ?
Parer au plus préfet
Alexandre Gady, professeur à la Sorbonne (« Le Figaro », 5/4), s’inquiète : « Dans des lieux à forte pression immobilière, où des projets sont repoussés avec constance depuis plusieurs années, comme en Val de Loire ou sur la Côte d’Azur, on risque d’assister à un bétonnage de site exceptionnels.«
Ce que confirme Davis Couzin, président de l’Association des inspecteurs des sites et des chargés de mission paysage : « On va voir fleurir les projets d’hôtels cinq étoiles dans les prochains mois, je peux vous le dire ! Les promoteurs connaissent les ficelles locales pour faire passer des projets qu’on repousse depuis des années. Par exemple, dans les Pays de la Loire, l’agrandissement de stade du FC Nantes, des aménagements pour touristes sur le lac de Grand-Lieu, une passerelle géante au-dessus de l’Erdre, etc. Ce décret va mettre en l’air un dispositif qui a un siècle et qui a permis de sauvegarder les paysages remarquables et leur biodiversité. »
Le nouveau monde sera moche, ou ne sera pas !"

Le Canard enchaîné – 20/05/2019 – Professeur Canardeau –

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7573
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar drÖne » 04 janv. 2020, 18:46

Reporterre — Que vous évoquent les incendies qui ravagent en ce moment l’Australie ?

Joëlle Zask — Ces incendies vont au-delà même de tout ce que j’avais pu imaginer et décrire dans mon livre. C’est d’une gravité extrême. Le désastre est devant nous : plus les zones brûlées s’étendent et plus les feux deviennent intenses, moins la réversibilité de la situation semble envisageable. On parle de 500 millions d’animaux carbonisés. Des milliers de personnes sont obligées de se réfugier sur les plages pour éviter le brasier. On voit un pays littéralement partir en fumée. Cela crée un choc psychologique. Nous entrons dans une époque où les conséquences du réchauffement climatique sont particulièrement palpables. Le feu détruit non pas la planète, mais les conditions d’existence des êtres humains et de nombreux animaux sur Terre.

Un autre aspect me révolte : l’attitude négationniste du Premier ministre Scott Morrison. Le gouvernement, qui a longtemps était climato-sceptique, refuse d’arrêter la production de charbon. Ces feux ne sont pourtant pas un phénomène naturel. Le croire est criminel.
https://reporterre.net/Mega-feux-Nous-n ... e-Pyrocene
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2169
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar Ël Rapha » 19 janv. 2020, 23:27

NEW YORK TIMES BALANCE SUR LA PAC ????

Reçu petit mail de synthèse d'un camarde militant comme nous pour:
la perpétuation du phénomène vie sur terre et plus généralement dans l'univers connu et inconnu*


******** 2020

Pour tous ceux qui croient encore que l'Union européenne pourrait peut-être devenir un jour - certainement très lointain - l'Europe des citoyens dont j'ai rêvé quand la CECA est devenu la Communauté européenne: c'était dans les années 60 !!!

Il ne faut pas oublier que cette très vaste prédation des terres agricoles au profit d'exploitants agricoles d'Europe de l'Ouest au détriment d'agriculteurs d'Europe de l'Est n'ayant - conséquence du collectivisme - pas plus de titres de propriété que les agriculteurs africains ... a été inspirée et financée très généreusement par la Commission européenne ... comme celle-ci, du temps de Jacques Delors et Pascal Lamy - a encouragé et financé, au profit des 2 multinationales françaises de la distribution d'eau et des Evian et autre Vittel, la privatisation de l'eau, torrents et rivières compris, en Amérique du Sud ...

Pierre


************************************************************************************************
Le Monde - 4 janvier 2020 - Stéphane Foucart

"La PAC, une catastrophe agricole commune"

Dans sa chronique, Stéphane Foucart, journaliste au « Monde », revient sur la grande enquête menée par une demi-douzaine de journalistes du « New York Times » sur la politique agricole commune européenne.
Chronique. Un regard neuf sur nos problèmes a souvent beaucoup à nous apporter. Sur un sujet complexe aussi ressassé que la politique agricole commune (PAC) européenne, des observateurs extérieurs sont sans doute mieux à même de distinguer les faits saillants qui désormais nous échappent, c’est-à-dire tout ce que des décennies de pollution délibérée du débat public, d’arguties et de batailles picrocholines ont fini par noyer dans un océan d’insignifiances et de diversions. Porté depuis l’autre rive de l’Atlantique, un tel regard sur la PAC nous est offert, ces jours-ci, par le New York Times.

Le quotidien a mobilisé, pendant des mois, une demi-douzaine de journalistes sur cet unique sujet. Ils ont enquêté dans neuf pays dont la France, ont bataillé pour obtenir des documents financiers qu’on souhaitait soustraire à leur curiosité, ont interrogé des dizaines de scientifiques, d’agriculteurs, de responsables nationaux ou européens. La conclusion de leur enquête, dont le dernier volet a été publié le 25 décembre, est que la PAC est « un système de subventions délibérément opaque, faussé par la corruption et le conflit d’intérêts, et qui sape complètement les objectifs environnementaux de l’Union ».

La PAC, c’est d’abord l’un des systèmes de subventions les plus importants au monde, probablement le plus important. En 2018, elle a distribué quelque 60 milliards d’euros aux exploitants des Etats membres. Au plus grand bénéfice de qui ? L’enquête du New York Times a commencé en Europe centrale, où « les subventions agricoles européennes sont utilisées pour soutenir les oligarchies locales et produisent la version moderne d’un système féodal corrompu ».
Captation frauduleuse du foncier

Selon l’enquête du quotidien, le fait que la plus grande part des subventions de la PAC puisse être indexée sur la taille des exploitations, conjugué aux marges de manœuvre dont chaque Etat membre dispose dans l’attribution des fonds, a favorisé des mécanismes d’annexion ou de captation frauduleuse du foncier agricole.

En Hongrie, le gouvernement d’extrême droite de Viktor Orban a cédé « des milliers d’hectares de terres publiques aux membres de sa famille et à ses proches, dont un ami d’enfance qui est devenu l’un des hommes les plus riches du pays », écrit le New York Times. En République tchèque, le premier ministre, Andrej Babis, a récolté en 2018 quelque 40 millions d’euros de subventions de la PAC. En Slovaquie et en Bulgarie, ces aides nourrissent « des procédés mafieux d’accaparement des terres ».

Comme ailleurs, cela contribue à agrandir la taille des exploitations, donc à favoriser les systèmes agricoles les plus industriels, ceux qui simplifient le plus les paysages, fonctionnent avec le moins d’emplois et le plus d’intrants. Le résultat est un bilan environnemental désastreux, en dépit des aides délivrées sur des critères de « verdissement » des pratiques.

De longue date, la Commission européenne défend vivement la PAC de telles accusations. La réalité, lui rappelle le quotidien américain, n’a cure de ces dénégations. Les gaz à effet de serre émis par l’agriculture européenne ont augmenté de 5 % au cours de la dernière décennie, tandis que les émissions totales du continent baissaient de plus de 15 %. Les populations d’insectes et d’oiseaux des champs, elles, s’effondrent à un rythme si effréné qu’il en paraît irréel.
Nitrates et subventions

Quant aux nitrates, issus de l’élevage intensif et du recours excessif aux fertilisants, ils polluent les rivières des grandes régions agricoles. Le fait est bien sûr connu, mais les journalistes du New York Times ont comparé, en Italie du Nord notamment, les cartes de répartition des subventions européennes et celles des nitrates dans les eaux de surface : plus les régions produisent ces effluents, plus elles reçoivent de subsides. Une fois charriés jusqu’à la mer, les nitrates produisent les marées vertes bien connues du littoral breton et contribuent à l’extension des zones mortes en mer Baltique, dont une grande part est désormais si appauvrie en oxygène qu’elle est inapte à la production et au maintien de la vie.

Les enquêteurs du quotidien new-yorkais se sont aussi heurtés à des formes d’obstruction. Surveillance, par des cadres de la Commission, de leurs entretiens avec des chercheurs du Centre commun de recherche (Joint Research Center) européen, refus de donner accès à des données pourtant publiques…

« L’Union européenne prétend que la PAC est transparente parce que les 28 Etats membres doivent publier des listes de bénéficiaires. Ce n’est que de la poudre aux yeux : les gouvernements nationaux permettent aux agriculteurs de se cacher derrière des sociétés-écrans et les données publiées ne permettent pas de savoir quelles exploitations sont subventionnées, ce qui rend impossible un contrôle efficace, écrivent les journalistes du New York Times. L’Union européenne tient une base de données avec ces informations, mais lorsque nous l’avons demandée, on nous a répondu tout à la fois que ces données n’existaient pas et qu’elles existaient, mais ne pouvaient pas facilement être extraites. Lorsque nous avons fait remarquer que l’Union avait déjà réussi à extraire ces informations pour une étude de la Banque mondiale, on nous a rétorqué que ces données étaient privées. »

Qu’une politique européenne subventionne tout à la fois la destruction de l’emploi, le saccage de l’environnement, la concentration du pouvoir économique et les oligarchies d’Europe centrale est un tour de force. L’année qui s’ouvre sera celle de la renégociation de la PAC, et c’est un autre tour de force qu’il faudra à la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, pour couler de nouvelles fondations à ce pilier de la construction communautaire. Sans cela, et quoi que l’on fasse par ailleurs, le Green Deal européen annoncé en décembre restera un vœu pieux.









*formulation de moi ; pour sortir de l'anthropocentrisme faut faire du bio-centrisme, l'humanité et part du phénomène vie si on défend la vie on se défend au passage mais on peut penser la place laissé et à laisser au reste de la biosphère et même la place dans nos têtes pour penser la vie ailleurs .
L'ailleurs est vie [mickey2.gif]
D'autres ailleurs sont possibles [fleche.gif]

Nous rendrons possibles nos vies ici

ailleurs !
Celles que vous nous avez assignés
ous les rendronts impossibles ailleurs comme ici :sm2:


Ps : rien à voir si ce n'est que trop à fond de taz il peut faire chaud et on peut en crever !
en teuf hier encore un extasié qui m'explique que les franc macons pedophiles satanistes et les juifs ont tout inversé et qu'il se sent plutôt être royalistes, qu'il était de gauche avantn mais qu'il savait pas tout ce qu'il sait maintenant....


vous pensez pas que les fournisseurs d'accès et de contenus sur internet refusant tous de payer des impôts et tout simplement d'accepter la souveraineté des lois des pays ou ils font du fric, ont beau jeu depuis 10 ans de laisser la toile 2.0 se remplir de contenus révisionnistes et négationnistes, et tout simplement anti républicain, anti laïcité....
c'est eux qui détruisent tranquillement la capacité de nos sociétés à comprendre apprendre faire savoir faire .
JE m'exprime mal
mais quand même et j'ai pas dis qu'il y avait conspi ou que c'était à coupler avec l'extra territorialité des lois u.s. dans le buisness...
non pas besoin
juste les gens qui veulent pas payer de taxes une fois qu'ils t'ont servie a domicile tout et n importe quoi et que tu comprends plus rien t'inquiete
ILS ONT ENCORE PLEIN D AUTRES BONS CONSEILS A TE DONNER


bref depuis dieudonné** ça me gonfle, ça existait avant ... mais c'est une dinguerie là les gens te parlent de jésuites controlant le monde et le cédant aux francs-macs qui l'ont rendu aux juifs a qui ont aurait jamais du le prendre
une démonstration scientifique vaut autant qu'un coup gueule d'un personnage médiatique sur son blog....

pour l'immense majorité de nos contemporains tout est vrais et tout est faux en même temps mais selon avec qui t'es ....


**Dieudonné il est pas que antisémite hein,
lui et son environnement malsaintellectuel il sont clairement anti républicain . et Ultra-catholique tendance intello
HEY !!!
MAIS...
C'est juste tout les élèments du discours de l'extrème droite catholique militaire et cléricale (et autres...)
en guerre contre la 3ème république, la gueuse, que vous me ressortez là !

CE N EST PAS QUE FAUX
C EST VIEUX

Qu'est-ce qu'on dit à Dieudo?

OK BOOMER !!!!


A l'heure ou on nous vend le choc des civilisation depuis la find es 90's
Un Roi un Culte une Nation ?

Macron, consommation, manchots éborgnés ...

juko
Hikikomori !
Messages : 1297
Enregistré le : 06 oct. 2002, 17:00
Localisation : ngc224, messier31
Contact :

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar juko » 20 janv. 2020, 14:44

[bisou.gif]

Avatar du membre
Otaku
Fioul Métal Jaquette
Messages : 318
Enregistré le : 03 nov. 2003, 17:32
Localisation : panam 91

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar Otaku » 24 janv. 2020, 12:49

Bon, je constate que le premier message, est de 2006 sur ces pages.
On est bien parti pour crever il me semble.
Exacte musique !! [beuar.gif]

Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2169
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Il fait chaud et on va tous crever

Messagepar Ël Rapha » 24 janv. 2020, 14:40

D'ACCORD
MAIS DE MORT LENTE !!!!



Retourner vers « > Environnement < »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron