Bolivie: la Constitution a été approuvée !!

Tout ce qui concerne les voyages, la connaissance de pays ou de cultures étrangères à la notre. Pour s'évader de la France...

Modérateur : drÖne

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7491
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Bolivie: la Constitution a été approuvée !!

Messagepar drÖne » 26 janv. 2009, 13:31

Youpiie !

http://www.liberation.fr/monde/01013147 ... -approuvee
Bolivie: la Constitution portée par Evo Morales a été approuvée

D'après les télévisions, le nouveau texte a recueilli 60% des suffrages. Le chef de l'Etat est donc conforté mais le non l'a emporté dans les régions autonomistes tenues par la droite.

Après la victoire, Evo Morales a proclamé la «refondation de la Bolivie» ce dimanche soir. La nouvelle Constitution, portée par le chef de l’Etat, a en effet été approuvée par référendum par environ 60% des votants, selon les chaînes de télévision. Toutefois le pays demeure coupé en deux, l’opposition de droite ayant rejeté fermement le texte dans cinq régions plus tentées par l’autonomie.

Visiblement satisfait, le premier président «indigène» de Bolivie a proclamé du balcon présidentiel la «fin de l’Etat colonial […] grâce à la conscience du peuple bolivien». «C’est la fin des immenses exploitations agricoles et des grands propriétaires», a-t-il lancé devant une foule joyeuse massée sur la place d’Armes. Cette constitution donne une place prépondérante aux communautés indigènes, à la justice sociale et au rôle de l’Etat.

Le texte, approuvé au niveau national par environ 60% des votes selon les derniers décomptes donnés dans la nuit de dimanche à lundi par les télévisions, est toutefois rejeté dans les cinq régions autonomistes de droite: Santa Cruz dans l’est, Tarija et Chuquisaca au sud, et Pando et Beni au nord.
A Santa Cruz, plus de 70% pour le non

Selon la chaîne Unitel, le oui l’emporte au niveau national par environ 60% contre 40% dans l’ensemble du pays mais le non l’emporte dans la région de Santa Cruz, la plus riche du pays, par plus de 70% des voix. Dans les régions andines, les plus pauvres du pays, le oui arrive largement en tête. Cette victoire permet à Morales d’entreprendre des changements profonds et de briguer un nouveau mandat fin 2009.

Dans la matinée, Evo Morales s’était rendu sans escorte au volant de son 4X4 blindé dans un village du Chapare, son bastion politique, où il a voté et averti que les changements seraient «irréversibles». Le projet de Constitution, qui donne un large espace au monde indigène aymara et quechua, renforce aussi les pouvoirs et prérogatives de l’Etat, notamment sur les ressources naturelles du pays.
L’Etat bolivien se sépare de l’Eglise catholique

La Constitution prévoit aussi que l’Etat bolivien se sépare de l’Eglise catholique en devenant «indépendant» des religions qu’il reconnaît toutes mais sans statut particulier pour l’une d’entre elles. Les gouverneurs opposés à Morales avaient appelé à voter non, jugeant trop faible la place accordée à l’autonomie régionale sur laquelle ils avaient eux-mêmes organisé des référendums locaux non reconnus par le pouvoir central.

Le texte initial, qui a fait l’objet d’âpres négociations au Sénat entre l’opposition de droite et le gouvernement socialiste, a pourtant été largement remanié. Plus de 150 articles sur 400 ont été modifiés pour que le Sénat, dominé par la droite, accepte l’organisation du référendum.

Le mandat d’Evo Morales, élu en décembre 2005 avec 53% des voix, a été confirmé lors d’un référendum révocatoire en août 2008 avec 67% des suffrages. Mais les affrontements autour du projet de Constitution ont mené le pays le plus pauvre d’Amérique du Sud au bord de la guerre civile. Morales devrait convoquer des élections générales en décembre 2009. Il pourra être réélu pour un seul nouveau mandat de cinq ans.

(Source AFP)


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
oliv
Concerto pour Caterpilar
Messages : 661
Enregistré le : 13 janv. 2003, 17:40

Messagepar oliv » 26 janv. 2009, 15:46

«C’est la fin des immenses exploitations agricoles et des grands propriétaires»
Je me sens une ame d'avocat du diable, aujourd'hui...Mais, si j'approuve a peu pres tout ce qui est dit sur la nouvelle constitution dans cet article, specialement la separation de l'eglise et de l'etat, la phrase precitee me rappelle beaucoup ce qui a ete dit et fait par Mugabe au Zimbabwe...Donc, je pense qu'il faut etre extremement prudent dans la "redistribution des terres". Au Zimbabwe, Mugabe a simplement exproprie, quite a en flinguer quelques uns, les fermiers blancs et redistribue les terres a des gens qui n'avaient jamais ete forme a la gestion d'une exploitation agricole. resultat: machines en panne, sans argent pour les reparer, mauvaise gestion des ressources, etc...resultat: chute de la production agricole de 80% en 2 ans, et pays dans un etat de pauvrete extreme et delabrement de l'etat avec les consequences que l'on peut voir actuellement...



Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7491
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 26 janv. 2009, 16:38

En Bolivie, il me semble, d'après ce que j'ai vu, que la majorité de la population des campagne vit de l'agriculture. Et dans les hauts plateaux, ce n'est pas une agriculture mécanisée : ce sont essentiellement des fermes isolées. De toute manière, la situation ne sera jamais pire, même en flinguant les propriétaires blancs, que ce qu'elle est actuellement pour la majorité indienne de ce pays. Moi je suis pour qu'on flingue les exploiteurs en fait et qu'on laisse les gens réaliser l'agriculture qu'ils aiment, même s'ils doivent pour cela se passer de machines. Entre le 16ème siècle et la période moderne, l'homme blanc a commis en Amérique Latine le plus grand génocide de toute l'histoire de l'humanité, loin devant la Shoah : plus de 25 millions d'indiens ont été massacrés ou tués par la maladie et l'exploitation de l'esclavage. Je crois sincèrement qu'on n'a aucune leçon de bonne gouvernance à leur donner, et si quelques riches blancs en crèvent, j'irai pisser sur leurs tombes en chantant !

:twisted: :twisted:

'attention, toi y'en a devenir patwon sahib ! Toi y'en a adopter pensée coloniale !


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
oliv
Concerto pour Caterpilar
Messages : 661
Enregistré le : 13 janv. 2003, 17:40

Messagepar oliv » 26 janv. 2009, 20:36

Que nenni!!!Bon, meme si c'est sur que vivre ici te fait perdre quelques illusions et tout angelisme vis a vis des indigenes....Pour en revenir au Zimbabwe, ce sont les zimbaweens blacks qui souffrent maintenant le plus de la situation creee par Mugabe, c'est a dire l'effondrement total du pays, on peut demander a tout zimbabween s'il preferait avant ou maintenant, la reponse sera toujours "avant"....il est franchement impossible de soutenir ce regime.



Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7491
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 26 janv. 2009, 20:50

Oui, je ne contexte pas ça, vu que je ne connais pas l'Afrique. En revanche, je me rappelle bien la fierté des paysans des hauts plateaux andins quand on leur parlait de Moralès : on sentait qu'après 5 siècles d'esclavage, leur vie avait enfin changé : ils avaient enfin des droits, une retraite, des papiers d'identité pour pouvoir voyager et voter, un représentant parlant leur langue au gouvernement, etc. Je t'assure que Moralès c'est pas comme Chavez ni Mougabé !


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7491
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 26 janv. 2009, 22:02

N'empêche que ouais, après avoir passé 6 mois en Argentine, je vois mieux vers quoi on va en France et ce que signifie vivre dans un pays du tiers monde... Ca c'est sur, on y va, droit dans le mur, avec les cons qui nous gouvernent du haut de leurs talonnettes.


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...


Retourner vers « > Proches voisins ou terres lointaines < »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité