Teknazival 2005 ! Pure white techno

Annonces de concerts, lives, teufs, reports, manifestations culturelles diverses et activisme.

Modérateur : drÖne

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7490
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Teknazival 2005 ! Pure white techno

Messagepar drÖne » 30 juin 2005, 22:34

la Présidictature de DrÖnésie Orientale ne voulant pas rester en retrait par rapport à l'immense effort idéologique produit par le Tek'Noz 2005 pour éradiquer la vermine étrangère qui souille notre pure techno avec ses infâmes kébabs, a décidé d'organiser le premier Teknazival.

Un Teknival pour la race blanche ! Un teknival de la techno pure !

Oui, toi aussi viens te faire égorger sous bonne escorte policière ! Toi aussi, goûte aux joies immenses d'un beat enfin dégagé de ses influences dégénérées ! Avec la Techno Pure de KKK Sound System, tu auras l'assurance de ne plus rencontrer de kébab, de lacoste, de noir, d'homosexuel, ni même d'intellectuel en teuf ! Rejoins notre glorieux mouvement pour un teknazival qui durera mille ans !

Image

Fais passer l'infos !

+A+


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

charlie
Galaktik parano
Messages : 388
Enregistré le : 05 mai 2004, 03:59
Contact :

Messagepar charlie » 14 juil. 2005, 22:56

et dire que la tecno a été "inventée" par des... noirs homosexuels... ça m'étonerait pas qu'ils aient pris de la drogue et aient des fréquentations peu fréquentables...

ach ! le retour au sources... qui n'ont jamais existé... sic



Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7490
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 14 juil. 2005, 23:02

et dire que la tecno a été "inventée" par des... noirs homosexuels... ça m'étonerait pas qu'ils aient pris de la drogue et aient des fréquentations peu fréquentables...

ach ! le retour au sources... qui n'ont jamais existé... sic
Hé oui... Quand je pense que dans les années 80 certains accusaient F242 d'avoir des affinités avec l'extrême droite à cause de leur look indus... y'avait pourtant des gays dans leurs soirées, et même un black sur scène. Franchement, au risque d'avoir l'air d'un vieux con, c'était nettement mieux avant, bordel ! Aujourd'hui, la techno c'est bullshit, nada, shit for brain, et caca poum caca poum meeeeerde in France ! Quand je pense qu'on a cru que quelque chose se passait et changeait avec la Nuit des meutes : bullshit ! On ne m'y prendra jamais plus...

+A+


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

charlie
Galaktik parano
Messages : 388
Enregistré le : 05 mai 2004, 03:59
Contact :

Messagepar charlie » 14 juil. 2005, 23:28

et dire que la tecno a été "inventée" par des... noirs homosexuels... ça m'étonerait pas qu'ils aient pris de la drogue et aient des fréquentations peu fréquentables...

ach ! le retour au sources... qui n'ont jamais existé... sic
Hé oui... Quand je pense que dans les années 80 certains accusaient F242 d'avoir des affinités avec l'extrême droite à cause de leur look indus... y'avait pourtant des gays dans leurs soirées, et même un black sur scène. Franchement, au risque d'avoir l'air d'un vieux con, c'était nettement mieux avant, bordel ! Aujourd'hui, la techno c'est bullshit, nada, shit for brain, et caca poum caca poum meeeeerde in France ! Quand je pense qu'on a cru que quelque chose se passait et changeait avec la Nuit des meutes : bullshit ! On ne m'y prendra jamais plus...

+A+
Peut être pas au niveau de la techno... en tout cas j'ai vraimment appréhendé ces temps ci la fatuité et l'importance accordée à "partager des goûts musicaux" tout en y attachant beaucoup d'importance néanmoins........

En attendant, la troisième, recueillons nous pour donner à Sarkozy la force de nous diriger vers un avenir meilleur

La suite au prochain numéro... :arrow:



Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7490
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 15 juil. 2005, 00:03

Peut être pas au niveau de la techno... en tout cas j'ai vraimment appréhendé ces temps ci la fatuité et l'importance accordée à "partager des goûts musicaux" tout en y attachant beaucoup d'importance néanmoins........
Ouais, the same old song... Comme il est dit dans le Guépard : "il faut faire la révolution pour que rien ne change". C'est vrai même (et surtout) dans le domaine des musiques populaires "rebelles". On a fait la Nuit des meutes et le karnageval pour que rien ne change. Peut-être que la solution serait d'inverser le processus : prôner une idéologie franchement réactionnaire et immobiliste pour que la révolution advienne. Mouais... bof...
En attendant, la troisième, recueillons nous pour donner à Sarkozy la force de nous diriger vers un avenir meilleur
Si en 2007 Sarko est élu, je me suis juré de quitter la France.

+A+


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7490
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 15 juil. 2005, 00:09

Tiens, à propos de révolution etd e rien changer, tu devrais lire (si ce n'est déjà fait) les carnets de voyage de Che Guevara (le voyage en motocyclette). Le dernier chapitre est fort éclairant...

+A+


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

charlie
Galaktik parano
Messages : 388
Enregistré le : 05 mai 2004, 03:59
Contact :

Messagepar charlie » 15 juil. 2005, 01:20

Ouais, the same old song... Comme il est dit dans le Guépard : "il faut faire la révolution pour que rien ne change". C'est vrai même (et surtout) dans le domaine des musiques populaires "rebelles". On a fait la Nuit des meutes et le karnageval pour que rien ne change. Peut-être que la solution serait d'inverser le processus : prôner une idéologie franchement réactionnaire et immobiliste pour que la révolution advienne. Mouais... bof...
Au niveau esthétique pour l'indus (pas idéologique bien sûr, j'y comprends plutôt une exorcisation des ces angoisses mais je n'étais pas là...), j'ai l'impression que c'est ce à quoi on assistait... imageries de la 2ème GM et tout le tralala. Mais comme tu l'assène à coups de missiles : "Ayons le courage d'être des brutes".
Je n'ai sûrement pas assez de recul, comme tu dis, par rapport à Guevara "un immobilisme se modifiant" mais j'ai l'impression que l'on assite à un éclatement de plus en plus important... or la musique peut être aussi à mon sens un facteur "d'émancipation" pour l'individu, lui faire comprendre qu'il est en quelque sorte capable de communier, de partager en sentant que ces différences individuelles existent mais ne sont pas tout : ce "fonds commun" que l'on scrute, d'où l'on puise cette sensation... [trop fatigué je reviendrais plus tard, peut être arriverez vous à lire entre les lignes non écrites, si je ne puis les transcrire peut être est ce aussi parceque je ne les ai pas suffisamment vécues...]
Si en 2007 Sarko est élu, je me suis juré de quitter la France.
Je crois comprendre mais... pour aller où ? (si ce n'est pas trop indiscret)



Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7490
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Messagepar drÖne » 15 juil. 2005, 01:45

Au niveau esthétique pour l'indus (pas idéologique bien sûr, j'y comprends plutôt une exorcisation des ces angoisses mais je n'étais pas là...), j'ai l'impression que c'est ce à quoi on assistait... imageries de la 2ème GM et tout le tralala. Mais comme tu l'assène à coups de missiles : "Ayons le courage d'être des brutes".
L'indus aujourd'hui s'est pas mal enfoncé dans ses propres clichés, en effet. Mais dans les années 80 c'était novateur. D'ailleurs, on appelait ça.. techno. Ou EBM (Electronic Body Music). Et il n'y avait pas que des looks à la Marylin Mansion qui n'était sans doute même pas né à cette époque. J'ai surtout vécu ça comme une période de caricaturisation de la société post-industrielle, y compris avec un segond degré humoristique et une certaine théatralisation. C'est un peu ce qui manque à la techno aujourd'hui : donner du sens à sa démarche autrement que sur les forums où ça tchatche, mais sur le terrain, c'est très pauvre au plan esthétique et idéologique. Du moins, ça s'est apauvri avec la massification. Et surtout, il y a un tel manque de cohérence au niveau des idées, c'est dingue ! Mais bon, chaque génération croit réinventer la poudre et génère son "mouvement" qui se délite lamentablement durantdes années avant que quelque chose de neuf ne reprenne le même cycle. Ca finit par être lassant, de voir passer les cylces, je trouve, sans que rien ne change vraiment, au fond. on recycle, on détruit pour mieux construire, on fait des révolutions de salon pour mieux installer les consensus et les légitimités, pour que rien ne bouge plus, pour que rien n'ait jamais la moindre chance de changer. On fait la Nuit des meutes et la Karnageval pour se retrouver avec les "grands" au ministère de l'intérieur, à gratter des privilèges minables (50 personnes au lieu de 250, putain, que c'est nul !)... pfff... la techno des free et ses activistes c'est pathétique.
Je n'ai sûrement pas assez de recul, comme tu dis, par rapport à Guevara "un immobilisme se modifiant" mais j'ai l'impression que l'on assite à un éclatement de plus en plus important...
Si ça pouvait éclater vraiment... Ce que je voulais dire sur Guevara, c'est qu'il pressentait, avant d'être devenu le révolutionnaire qu'il fut par la suite (ses carnets ont été écrits du temps où il terminait ses études de médecine, avant sa période révolutionnaire), le fait suivant : la révolution allait avoir lieu, mais elle aurait pour résultat de forger un ordre contraire aux aspirations de la jeunesse. Elle mobiliserait la jeunesse et ses idéaux pour les instrumentaliser au profit d'un ordre qui n'aurait rien à voir avec l'utopie. Il avait compris ça avant de l'avoir vécu, et il l'exprime dans ses plus belles pages, un truc flamboyant et terriblement désespérant, violent et prophétique.
or la musique peut être aussi à mon sens un facteur "d'émancipation" pour l'individu, lui faire comprendre qu'il est en quelque sorte capable de communier, de partager en sentant que ces différences individuelles existent mais ne sont pas tout : ce "fonds commun" que l'on scrute, d'où l'on puise cette sensation... [trop fatigué je reviendrais plus tard, peut être arriverez vous à lire entre les lignes non écrites, si je ne puis les transcrire peut être est ce aussi parceque je ne les ai pas suffisamment vécues...]
Je crois que c'est la recherche musicale qui peut être un facteur d'émancipation pour les individus qui la pratiquent. je ne suis pas sûr que la musique en tant que telle puisse émanciper quoi que ce soit. Mais la visée d'évolution qu'on met en place quand on ne reste pas dans un genre mais qu'on essaie de trouver des solutions personnelles, ça oui, ça peut faire bouger les choses. En gros, tout ce que la techno a abadonné depuis 15 ans. Mais les autres genres musicaux avaient aussi abandonné ça avant elle ! Les genres et l'immobilisme, c'est tellement plus rassurant.
Je crois comprendre mais... pour aller où ? (si ce n'est pas trop indiscret)
Aucune idée. Mais tu resterais dans un pays dirigé par un fasciste toi ?

+A+


drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...

charlie
Galaktik parano
Messages : 388
Enregistré le : 05 mai 2004, 03:59
Contact :

Messagepar charlie » 15 juil. 2005, 09:37

Je crois que c'est la recherche musicale qui peut être un facteur d'émancipation pour les individus qui la pratiquent. je ne suis pas sûr que la musique en tant que telle puisse émanciper quoi que ce soit. Mais la visée d'évolution qu'on met en place quand on ne reste pas dans un genre mais qu'on essaie de trouver des solutions personnelles, ça oui, ça peut faire bouger les choses. En gros, tout ce que la techno a abadonné depuis 15 ans. Mais les autres genres musicaux avaient aussi abandonné ça avant elle ! Les genres et l'immobilisme, c'est tellement plus rassurant.
Oui, ce que je voulais dire c'est que la musique me semble capable de concentrer beaucoup de partage toutefois si les participants sont prêts à sortir de leur coquille pour sans cesse s'en inventer d'autres. Ca cristallise pas mal de chose qui peuvent varier du panurgisme à la "communion", si les pratiques autour de la musiques évoluent (influent en retour sur la recherche musicale).
Aucune idée. Mais tu resterais dans un pays dirigé par un fasciste toi ?

+A+
Zat's a good one !
J'attends qu'on m'enlève le cerveau pour commencer à réfléchir... :arrow:



Avatar du membre
120 db
Héro du quotidien
Messages : 167
Enregistré le : 18 avr. 2006, 23:32

Re: Teknazival 2005 ! Pure white techno

Messagepar 120 db » 17 mars 2007, 18:08


Image

Fais passer l'infos !

+A+
HAHHAHA !!!! Il tiennent leur chiens en laisse eux au moins :arrow:


68 K PAR K


Retourner vers « > Zone de libre affichage : annonces & reports < »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron