Porn studies & après ?

Ici, on discute des sciences de la nature, mais aussi des sciences humaines et sociales.

Modérateurs : drÖne, LLB

Répondre
Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2422
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Porn studies & après ?

Message par Ël Rapha »

Découvert récemment :

RICHARD POULIN !!!

A la question qui travaille aujourd'hui les questions des violences faites aux travailleuses et travailleurs du sexe d'une part, et la violence des représentations dominantes amoureuses et sexuelles et donc des pratiques qui en découlent, je me suis trouvé une réponse intéressante :

Poulin !!!

non parce qu'à passer mes journées à encadrer des ados, j'hallucine sur le niveau de violence sexiste et sur la violence de leurs représentaions amoureuses et sexuelles .
La culture du viol c'est juste la culture aujourd'hui (enfin bon c'est pas nouveau, vous me direz, je vous répondrais écoutez un peu skyrock et les conversations des mômes dans les transports [mickey2.gif]
Enfin du moment qu'"elle est bonne sa mère quand elle twerk sur la piste".... [mortderire.gif] hein...après moi le déluge ec cetera [neuneu.gif] )


Oui, heu, questions tout ça, réponse : RICHARD !!!

"Professeur de sociologie à l’Université d’Ottawa, Richard Poulin s'intéresse depuis plusieurs années à la question des marchés sexuels, et plus particulièrement à la pornographie, au sujet de laquelle il a publié plusieurs livres."



Comme d'hab' à Quebec on chôme pas <3


Quelques ouvrages que vous pouvez m'offrir [mortderire.gif] :

* La violence pornographique : L'industrie du fantasme et réalités

* Une culture de l'agression : Masculinités, industries du sexe

* Sexualisation précoce et pornographie

en rab : * La mondialisation des industries du sexe
* Prostitution et traite des êtres humains, enjeux nationaux et internationaux
& pour élargir,
* Les meurtres en série et de masse : Dynamique sociale et politique
« Il nous a semblé nécessaire de reprendre l'analyse des homicides de masse et en série – les meurtres multiples – pour comprendre leurs mécanismes sociaux. »
« Cet essai se veut une contribution à la compréhension sociologique de ces phénomènes. Pour cela, il procède à un renversement de perspective par rapport à la littérature existante : l'explication du meurtre multiple n'est pas recherchée chez le meurtrier lui-même, dans sa folie ou les traumatismes de l'enfance, mais chez la cible visée, c'est-à-dire chez ses victimes. »



Témoignages et fictions :

* The Other Hollywood - Une histoire du porno américain par ceux qui l'ont fait
Legs McNeil et Jennifer Osborne

"La pornographie est omniprésente, mondia­lisée. Mais d'où vient-elle ? Les auteurs livrent une réponse à travers un vrai roman noir de la société américaine contemporaine."

*The Deuce

Par le/les auteur/s (vénérables et vénérés) de "the corner", "the wire" et "treme" .

"The deuce est une série télévisée américaine en 25 épisodes d'environ 59 minutes créée et écrite par l'auteur et ancien journaliste David Simon (à lire "Baltimore "titre original en anglais : Homicide: A Year on the Killing Streets)
et son collaborateur George Pelecanos, et diffusée entre le 10 septembre 2017 et le 28 octobre 2019 sur HBO et en simultané sur HBO Canada ."


the deuce alias la 42ème avenue NYC, son histoire, ses histoires . La nuit .

"La série a pour thème la légalisation et l'ascension de l'industrie pornographique à New York au début des années 1970. Les thèmes abordés portent sur l'épidémie de drogue et l'explosion de l'immobilier à cette période. Le titre de la série vient du surnom de la 42e rue de Manhattan entre Broadway et la 8e avenue"

c'est ça, entre autres the deuce .
c'est la ville et une époque vues de la nuit .
Le monde des établissement de nuit, du peep show au pub à concert en passant par le club gay,
le tout sans oublier le diner/breakfast ouvert 24sur7 ou atterrissent tous "les paumés du petit matin"
et ou les pros petits déjeunent ...

On y voit des proxo avec de ces chapeaux 8O
des pro protégées/aliénées par leurs pimps avec de ces parcours :cry:

Bref comme d'hab avec David Simon .
Un sondage large mais justesse du micro-détail, l'oeuvre de fiction vie, et avec cet acte de thaumaturge l'auteur distille son matériel journalistique, et redonne vie à nos grandes soeurs et grands frères de la nuit pour nous dire le monde, celui d'hier, celui d'aujourd'hui et celui qu'on refuse pour demain .



Ps dans les série de Dan jamais de BO décorative hormis le générique s'il y a de la musqiue dans une scène c'est qu'il y a de la musique dans la scène . Pas de grosse ficelle avec une bande son illustrative .
Simon aime la musique .
Ses séries ont des BO d'autant plus cultes que son idée de la musique dans ses films est claire .












Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2422
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Porn studies & après ?

Message par Ël Rapha »

Ne roulant pas sur l'or, et ayant fort à faire car la rue est à nous,
je n'ai pas encore potassé les écrits de Richard Poulin .
Je me paierai ses bouquins pour fêter le retrait de la réforme des retraites ! [mortderire.gif]

Mais par contre
* The Other Hollywood - Une histoire du porno américain par ceux qui l'ont fait
Legs McNeil et Jennifer Osborne

Que je suis en train de finir est un excellent bouquin qui adopte la même méthode, qu'un autre ouvrage que j'ai adoré et auquel à participer Legs McNeil
Image



En effet ces deux ouvrages ont en commun de laisser entièrement la parole aux acteurs directs des deux scènes, de ne lisser aucunes contradictions, et surtout d'être fichtrement bien fichu, le talent littéraire, et le talent journalistique étant discrêtement niché dans le "montage" de centaines d'heures d'entretien .
Il me faudra d'ailleurs demandé à Guillaume s'il connaissait please kill me avant d'écrire
free party une histoire des histoires :sm2:

je vous laisse comparer les notices babelio de ces deux pépites vous mêmes :
https://www.babelio.com/livres/McNeil-P ... nk-r/13706

https://www.babelio.com/livres/McNeil-T ... ric/256375

lisez d'abords celui sur le Punk parce que celui sur le porno est un peu plus dur...
A peine plus de cul et de dope-ou moins d'ailleurs?- que dans celui sur le punk
mais vachement plus d'esclavagistes...

Si vous ne devez en lire qu'un celui sur le porno à plus à dire et à interroger sur notre société je pense .

Pour rester sur un axe digressif "du porno vers le punk" :

Un bon hippie est un hippie mort

Eric Débris est photo-grapheur, Dj, auteur et chanteur. A 19 ans, en 1976 il fonde Metal Urbain, il y tiendra de multiples rôles de machiniste à chanteur.

Ovidie est écrivaine et réalisatrice pionnière de la pornographie féminine. A 15 ans elle découvre Metal Urbain. En 2005 elle collabore avec le groupe en réalisant 8 vidéos pour l’album “Crève Salope”.

Préface de Jello Biafra, chanteur de Jello and Guantanamo School Of Medicine, fondateur et président du label indépendant Alternative Tentacles et ex-chanteur du groupe américain Dead Kennedys.

"Le groupe fondateur de l'électro-punk est et restera culte, sans avoir pourtant jamais connu la gloire. Ni grosse bagnole, ni villa avec piscine. Metal Urbain est un noyau dur et radical, au chemin parsemé d'embrouilles, de disputes, et de rendez-vous manqués. S'il n'y a qu'une certitude à avoir au sujet de Metal Urbain, c'est qu'il ne s'agit en rien d'un groupe de hippies. Car, rappelons-le : UN BON HIPPIE EST UN HIPPIE MORT"


Enfin un bouquin sur Métal U !
un bouquin relax, sans prétentions, sympa .
On aurait aimé de la part des auteurs autant de prétentions qu'ils en ont en chanson en musique et dans le cinéma [sournois.gif] bon les traiter de feignants c'est fait [neuneu.gif]


mais ça reste chouette à lire, l'histoire 1ère du groupe, la renaissance (donnerait prequ'envie d'aller voir Métal U aujourd'hui),
la partie journal de bords de tournée fait un peur emplissage mais la préface de Jello et les retours sur les enregistrments chez Jello des Métal U du 21ème siècle valent le détour .
On a une pensée pour la mère d'Ovidie, oui une ado qui écoute crève salope en boucle pendant toute son année de 1ère, c'est dur !
Mais bon elle aurait pu écouter ABBA [bisou.gif]
Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7680
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: Porn studies & après ?

Message par drÖne »

"Crève salope", c'était destiné à Philippe Manoeuvre (et à Patrick Eudeline). Bijou aussi a dédié à Manoeuvre son "je hais les mecs comme toi". En gros, les rocks critics des années 70-80 ont su se faire aimer...
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...
Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2422
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Porn studies & après ?

Message par Ël Rapha »

Richard Poulin


Abolir la prostitution
Sysiphe. contrepoint

Une lecture nécessaire .
Nécessaire pour penser l'inaliénabilité du corps humain et l'égalité entre les femmes et les hommes .

ABOLITION DE LA PROSTITUTION
LE CORPS N EST PAS UNE MARCHANDISE
LE DESIRS DES UNS NE JUSTIFIENT PAS LE VIOLS DES AUTRES
Répondre