Coupure du forum les 26 et 27 mars : panne de courant

Pour toutes les infos techniques concernant le forum (mises à jour, problèmes, etc.).

Modérateur : drÖne

Répondre
Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7728
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Coupure du forum les 26 et 27 mars : panne de courant

Message par drÖne »

Bonjour,

Vous avez pu constater que le 26 et le 27 mars, Room 101 et la Dröne_Zone étaient inaccesibles, ainsi qu'un grand nombre de sites web français. C'est du à une coupure de courant chez Redbus qui est un hébergeur physique d'hébergeurs : c'est là que les machines d'Ouvaton, notre hébergeur, sont stockées. En principe, Redbus assure l'alimentation électrique des hebergeur, la sécurité des machines, etc. En réalité, c'est la deuxième fois en 2 mois qu'une micro-coupure d'EDF entraîne une série de catastrophes en chaîne. A l'heure actuelle, les machines Redbus fonctionne sur des groupes électrogènes alimentés au fuel domestique en attandant la fin d'opérations de maintenance et un basculement sur le réseau EDF avec de nouveau une coupure prévue vers 20 h.

Cette affaire est intéressante, en débit du blocage d'une partie du web français : elle montre que, contrairement au discours sur la dématérialisation de l'information et la soi-disant invulnérabilité d'internet en raison de sa structure dé-hiérarchisée (depuis ARPAnet, internet est supposé pouvoir résister à une bombe atomique...), on est très rapidement rattrapé par la matérialité des supports de l'information et par les logiques de concentration industrielle au niveau des hébergeurs. Redbus est un hébergeur d'hébergeurs qui fonctionne au niveau européen, et on voit bien que le fait qu'une série de machines d'hébergeurs tels qu'OVH, Sivit, Ouvaton, etc., y soient stockées fragilise le réseau dans son ensemble. Une simple coupure de courant de quelques secondes a par deux fois fait tomber une grosse partie du net français, alors on repassera pour résister à une attaque nucléaire...

Plus d'infos là :

http://www.pcinpact.com/actu/news/27588 ... pannes.htm

http://www.ouvaton.info/
http://fr.news.yahoo.com/01032006/308/u ... edbus.html

http://webnews.ouvaton.coop/article.php ... aide#23320
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...
Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7728
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Message par drÖne »

Pour ceux (dont moi) que cette question de machines intéresse, voici une revue d'infos trouvée sur les forums d'Ouvaton. Ca donne une (petite) idée de l'infrastructure matérielle et organisationnelle qui sous-tend le net :
Sujet: REDUBUS = revue d'infos web
De: breizh-ovt (at) wanadoo (point) fr (breizh-ovt)
Date: 27. Mar 2006, 12:38:56
Pour un résumé des évènements
et des pbs qui restent à régler :
(les notes de fins précédés d'une -> sont du signataire)

------- le dimanche noir ---------------------------
Après un premier incident le 28 février dernier, l'hébergeur de sites
web Redbus Interhouse a été victime d'une nouvelle panne électrique ce
dimanche, coupant l'alimentation de milliers de serveurs web et l'accès
à des centaines de milliers de sites web.
Malgré une première alerte fin février, l'hébergeur n'a semble t'il pas
pris les mesures nécessaires pour gérer une panne électrique
d'envergure. Reste à savoir si un troisième incident sera nécessaire
pour que RedBus s'équipe en conséquence afin d'assurer une continuité de
services pour ses clients.
http://www.neteco.com/article_200603271 ... rique.html

------- l'internet français gravement sinistré-----------------------
Selon les observateurs, entre 30% et 50% du Web français a été impacté
par cette panne.
RedBus héberge des centaines de milliers de sites et les équipements de
beaucoup d'hébergeurs, opérateurs et fournisseurs d'accès.
http://www.silicon.fr/articles/14465/Pa ... ncais.html

-> le chiffre de 50 % parait qd meme fantaisiste
--------historique des évenments ---------------------
bref historique des évènements (informations OVH) :
* Premier incident électrique, 10h55->11h54: l’alimentation EDF a lâché,
le groupe de secours n'a pas pris le relais
* Deuxième incident électrique, 14h30->15h15: les groupes électrogènes
de secours ont mal fonctionné, et le décalage entrecoupant leurs temps
de redémarrage a provoqué cette seconde coupure
* Troisième incident électrique : 17h00->17h05: même incident, durant la
tentative de rebranchement des onduleurs, le groupe électrogène de
secours a cessé de fonctionner.
A noter que la dernière coupure a sonné le glas du disjoncteur principal
du bâtiment.
Il faut également y ajouter le temps de panne pendant lequel l'équipe
technique a déconseillé de redémarrer les installations, à cause du
risque de coupure. A l'heure actuelle rien n'est résolu, l'établissement
n'est toujours pas raccordé au réseau EDF, les onduleurs sont à plat (il
leur faut douze heures pour se recharger entièrement) et tout fonctionne
sur les trois groupes électrogènes disponibles, en sachant que ceux-ci
ont déjà montré des signes de faiblesses par le passé.
http://www.pcinpact.com/actu/news/27588 ... pannes.htm

--------------------------------------------------------
selon Redbus :
"Nous avons identifié un incident sur un transformateur à Courbevoie
vers 10H45 dimanche", mais les personnes concernées "ont été rétablies
dans un délai qui va de quelques minutes à moins d'une heure", selon
EDF.
http://info.france2.fr/medias/19455391-fr.php
-> cette déclaration ne cadre pas avec les 1ers déclarations de redbus
qui semblaient se retrancher un peu gaillardement derrières les coupures
d'edf
---------------------------- des onduleurs à autonomie
limitée--------------
Aux côtés d'une double alimentation EDF, l'implantation possède trois
générateurs de secours prêts à prendre le relais en cas de coupure.
Le temps de démarrage de ces générateurs (de 40 secondes environ) est
comblé par des onduleurs.
http://solutions.journaldunet.com/0510/ ... s/11.shtml
-> ceci peut se comprendre dans la mesure où les groupes électrogènes
sont appelés à prendre le relais d'edf
le pb est qu'il faut 12 heures pour recharger ces onduleurs et qu'en cas
de 2ieme panne ils ne peuvent donc plus remplir leur office !
-------------- Flip à Bercy --------------------
"C'est un gros hébergeur d'hébergeurs, avec de la clientèle en cascade,
et c'est difficile d'apprécier le nombre de clients touchés", a déclaré
le haut fonctionnaire de défense auprès du ministère de l'Economie, des
finances et de l'industrie, en charge des problèmes de sécurité, André
Tanti.
http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=3070
-------------- Joke sur le net -------------------------
les caricatures pleuvent (alors que Redbus était considéré jusqu'alors
comme une des solutions les plus fiables)
http://www.zorgloob.com/2006/03/redbus- ... rir-la.asp
---------------Questions aux hébergeurs et doute sur la situation
financière de Redbus -----------------
Les hébergeurs ne semblent pas avoir de systèmes d’alertes
supplémentaires pour avertir leurs clients par téléphone, sms ou email
en cas d’incident majeur sur l’infrastructure technique..
Certains hébergeurs n’ont volontairement pas redémarré leur machine car
ils ne veulent pas prendre de risque. En effet, une panne de leur
machine pourrait conduire à la perte de données irrécupérables.
La société rebus interhouse se caractérise par des résultats financiers
peut enviable avec un chiffre d’affaires de 16 millions de livres
sterling et une perte nette de 8,1 millions de livres sterling sur
l’année 2004. Pour certains hébergeurs, des économies auraient été
effectuées par le loueur de surface, mais ceux qui l’affirment ne
veulent pas être cités…. Ils ne voient pas bien comment déménager leurs
équipements et ou. Selon, deux d’entre eux, 2% ou 10% des machines
auraient été cassées par ces arrêts brutaux.
http://www.salgues.net/
------------- Les invos, interrogations et propostion d'OVH
----------------
Le dijoncteur principal reste cassé et donc EDF n'alimente
pas Redbus. Tout fonctionne sur les groupes et sans onduleurs.

Le dijoncteur ne peut pas être reparé ce soir vu qu'il
n'y a pas d'astreinte sur ce genre d'équipement.
[OVH]
-> n'y a t'il pas là une grave lacune de celui qui se targue sur son
site web
d'un service 24*7*365 cf http://redbus.fr?

OVH veut faire analyser le réseau éléctrique de Redbus Interhouse :

"Nous allons demander à Redbus de nous fournir les schemas de
principe concernant le reseau electrique. L'objectif pour nous
est de le faire analyser par des specialistes et avoir une
explication independante de Redbus sur les origines des pannes.
Nous pensons en effet trouver les erreurs de conception (sinon
comment expliquer autant des pannes ? puis même en cas des erreurs
humain, le reseau electrique doit continuer à fonctionner, sinon
ce n'est pas un datacentre). Si c'est effectivement le cas, nous
allons partager avec Redbus cette analyse et demander des corrections
dans leur reseau electrique. L'objectif pour nous est de connaitre
les risques actuels à fournir les services de housting en collaboration
avec Redbus et palier à ces risques dans le futur pour vous fournir
un service de qualité. A defaut de collaboration de la part de Redbus,
nous allons proposer les offres de housing avec d'autres prestateurs,
plus transparents, voir directement chez nous sur Paris19 (où nous
gerons de bout à bout toute la chaine d'alimenation electrique).

Les problemes ne sont pas resolus dans la mesure où le dijoncteur
principal ne fonctionne pas (et donc EDF est coupé), les onduleurs
sont à plat et tout fonctionne uniquement sur les groupes electrogenes
qui ont montrés déjà des serieux faiblesses dans le passé. On espere
passer la nuit sans aucune coupure puis avoir plus d'information
demain sur les delais de reparation du dijoncteur. On pense qu'il y aura

au minimum encore une coupure lors du passage des groupes electrogenes
vers EDF (lorsque le dijoncteur sera reparé). [OVH]"

http://www.lapagedujour.com/actualites/ ... ident.html

----------- Question sur l'avenir de REDBUS---------------------------

Cette nouvelle panne risque fort d'égrainer l'image de marque du
datacenter qui fait de la haute disponibilité et la sécurité son cheval
de bataille.
http://www.echosdunet.net/news/index.php?id_news=2039
--------------------------------------------------------
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...
Répondre