Le Batofar (Paris)

Pour se donner des infos sur les lieux festifs et culturels, les décrire et en faire la critique.

Modérateur : drÖne

Répondre
Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7728
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Le Batofar (Paris)

Message par drÖne »

Bon, ben puisqu'on y a joué (Neurocircus + Öko System, 07.04.04), on peut en parler. On en parlera pour en dire tout le mal qu'on en pense : si le Bato a été, il y a des années, un haut lieu de découverte musicale, il est maintenant avant tout un espace de consommation tout entier dédié à la main invisible du marché. Pour résumer l'affaire : on y insulte les musiciens (Olivier F, demandant à faire une petite balance avant de jouer, s'est vu répondre "mais ils me font chier !"), on y vire le public (des potes à nous n'ont même pas été autorisés à nous dire au-revoir), on coupe le son à 2h du mat alors qu'on a signé un contrat jusqu'à 5h du mat (pas assez de boissons vendues au bar...), les ingés son sont tout sauf de bons professionnels et ils sont agressifs (pas moyen de leur faire rectifier leur son même quand il était évident qu'il n'était pas correctement réglé). Tout cela pourrait être circonstantiel : DJ mal luné, ingé son flippé, après tout, chacun a ses hauts et ses bas... mais non : ce qu'on a vécu au Batofar, qui relève ni plus ni moins que de la rupture abusive de contrat, a été vécu à l'identique par d'autres, en particulier par le label marseillais Bip_Hop, lui aussi aimablement viré de scène avant l'heure prévue pour cause de trop faible consommation de boissons au bar...

Bref, pour terminer, il faut le dire haut et fort : le Batofar, on est venu, on a vu, on y reviendra plus !
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...
Répondre