jeudi 25 mai 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

La Présidictature

La Drönésie Orientale est un état totalitaire virtuel

Fondée le 25 avril 2000, la Drönésie Orientale n’a jamais cessé d’être en guerre avec l’ensemble de ses voisins. Car un bon voisin est un voisin mort. La Drönésie a su s’adapter pour survivre et elle a du évoluer afin de continuer à surveiller, punir, et détruire ceux qui persistent à s’opposer à sa volonté implacable. Peu nous importe le droit car nous avons des canons, des chars et des avions de combats ! Laissez nous le passage : nous apportons le bonheur de l’esclavage ! Ouvrez grandes vos portes : vous aimerez le bruit de nos bottes !

Emblème Drönésia

L’emblème de la Drönésie Orientale

Son fondateur est Dröne qui a le statut de Présidictateur, de Généralissime et de Ministre de la Justice, à la fois garant du pouvoir législatif, exécutif, et militaire de la nation Drönésienne

Le résidictateur devant le monument aux mort des guerres barbudiennes

Le Présidictateur devant le monument aux mort des guerres barbudiennes

Le Présidictateur tient sa légitimé de la remise en cause permanente de son autorité. Il sera régulièrement interpellé et devra argumenter pour faire valoir la beauté et l’absurdité merveilleuse de ses paroles. Le présidictateur est aussi un rêveur de réalité qui tire sa légitimité du fait que cette légitimité est purement rêvée et donc acceptable comme telle. Régulièrement, à une date fixée un mois à l’avance et au cours d’une importante cérémonie, le rêveur de réalité est soumis à son propre Test Auto-administré de Rorscharsh et doit modifier en conséquence la réalité rêvée.

Lorsque cela s’avère nécessaire, le Présidictateur édicte des décrets qui organisent la vie de ses sujets et réglementent les relations de la Drönésie avec le reste du monde. Nul n’est supposé ignorer ces décrets et tous doivent y obéir sous peine de poursuites qui se terminent fatalement par la victoire écrasante du Droit Drönésien sur l’arbitraire des aspirations individuelles.

ensemble_avec_drone

Principes de base de l’État drönésien

Le principe de base pour l’organisation des organes politiques est le centrifugisme anti-démocratique.

Tous les membres politiques sont élus par drÖne et ils sont au service du Glorieux Peuple Drönésien.

Les organes administratifs sont crées par les organes politiques. Les organes inférieurs travaillent sous les ordres des organes supérieurs et les organes politiques locaux travaillent sous la surveillance des autorités centrales.

Les cas de divergences d’opinion entre les organes locaux et l’administration centrale ne pouvant être tolérés dans un État rationnellement organisé, un ample budget est attribué tous les ans par le Présidictateur pour l’organisation d’exécutions sommaires de masse.

Le gouvernement de la Présidictature suit les 4 principes fondateurs de la philosophie politique drönésienne : « Surveiller et punir, dominer et détruire » (Dröne, « Prolégomènes à une théorie politique totale », Dröne City : Éditions pour la Paix Universelle, 1999)

C’est la Glorieuse Armée Drönésienne qui assure à notre nation son indépendance

Ses avancées pacificatrices au sein des territoires de nos ennemis héréditaires, les ignobles Barbudos, ont été saluées unanimement par la communauté internationale comme de grands facteurs de progrès social, économique et humanitaire. Dans sa grande sagesse, notre grand Présidictateur a également décidé de conquérir la communauté internationale dans son ensemble de manière à démocratiser largement les principes du progrès social drönésien.

L'avancée victorieuse de notre glorieuse armée

Joyeusement stimulés par Notre Glorieuse Armée Drönésienne, les travailleurs peuvent participer largement à la résolution des problèmes liés au travail.

Union des travailleurs drönésiens

Avec notre Grand Présidictateur bien aimé, vociférons en chœur ce doux slogan :

Ayons le courage d’être des brutes !