mardi 21 novembre 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Le Raï homosexuel en deuil : décès de Frêche et Hortefeux

Stupéfaction dans le milieu du raï marseillais : les deux chanteurs kabyles Georges Sidi Frêche et Brice Ben Hortefeux, qui avaient récemment fait leur coming out dans la presse en déclarant leur homosexualité et en demandant à être mariés dans la mairie de Bègles (voir l’article dans Têtu de juin 2009), viennent de mourir. De retour d’une tournée triomphale en Algérie, puis dans les banlieues françaises, leur bus a percuté un âne sur la route de Bègles où Noël Mamère les attendait pour célébrer leur mariage devant l’ensemble de la communauté gay. On a retrouvé l’âne vivant, qui a déclaré à nos enquêteur ne pas se souvenir du moindre choc : «je sortais d’une soirée arrosée avec des amis du Front National, je n’ai rien à voir avec ces deux PD d’arabes». La police a cependant mis l’âne en garde à vue dans une étable de la ville de Bègles car les experts de la police judiciaire auraient retrouvé des traces de poils gris sur les organes génitaux de Frêche et Hortefeux, ce qui laisserait entendre qu’ils auraient eu des rapports physiques avec l’âne incriminé, avant ou après l’accident, ce qui reste à déterminer : stupéfaction dans les milieux de l’extrême gauche et des harkis qui ne comprennent pas une telle mésalliance politique.«Avec Frêche et Hortefeux, ce sont deux grands humanistes qui disparaissent » a déclaré aujourd’hui Noël Mamère. Il a poursuivi en évoquant une provocation du Front National : «l’âne homosexuel qui a couché avec les deux chanteurs les a sans doute trompés sur ses choix politiques : jamais Ben Georges et Sidi Brice, qui étaient certes adeptes de relations sexuelles débridées dans les backroom doors des discothèques gay, n’auraient couché avec un âne du FN. On savait qu’ils appréciaient la zoophilie, mais de là à avoir des relations avec l’extrême droite, il y a un pas que je ne franchirai pas !».

La rédaction de Têtu a décidé de consacrer son prochain numéro à la scène raï homosexuelle zoophile en honneur des deux chanteurs disparus.

Le couple Frêche-Hortefeux au Macumba, une boîte gay zoophile de Lourdes.


Laissez un commentaire