jeudi 27 juillet 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Election de Miss Drönésie 2014

L’élection de Miss Drönésie 2014 a eu lieu ce vendredi 10 janvier. Le Service People Drönésia du Ministère de la Répression du Journalisme pour la Vérité de l’Information (SRJVI) vous propose de découvrir un peu plus en détail chacune des candidates.

Première interviewée par People Drönésia : Miss Ouest Drönésie.

GudrunGudrun Von Richtoffenbergstrasse und Wolffburgerblietzkrieg, 19 ans, 1m94, étudiante en DUT « Génie Politique et Torture Participative » nous avait touché en pleurant lors de son baptême de l’air. Le retour en forteresse volante ? Même pas peur !

People Drönésia : Si vous deviez vous décrire en quelques lignes…

Miss Ouest Drönésie : Je suis très sensible et je suis d’ailleurs émerveillée par ce que je vis. Grâce à Miss Drönésie, j’ai pris l’avion pour la première fois ! C’est la grande aventure ! Nous avons même bombardé au napalm un petit village en Barbudie : c’était trop drôle de voir tous ces petits enfants en flamme ! Je viens d’un milieu modeste. Ma mère, la princesse Von Richtoffenbergstrasse und Wolffburgerblietzkrieg, cherche à investir dans l’industrie militaire et mon père est Directeur d’une multinationale de l’agro-alimentaire baryonnique…

People Drönésia : Avez-vous des complexes ?

Miss Ouest Drönésie : J’ai la chance d’avoir une bonne génétique et de pouvoir manger tout ce que je veux… Je ne sais pas ce que c’est que de se priver de choucroute à la crème fraiche. À l’inverse, j’aimerais bien prendre du poids. Je pense que certaines filles vont me haïr maintenant que j’ai dit ça. Non ?

People drönésia : Êtes-vous amoureuse ?

Miss Ouest Drönésie : Je préfère garder ça pour moi. Mais mon fiancé, le Prince Albert Von Brickenstruff, adore que je garde mon casque à pointe durant nos rapports sexuels.

Deuxième interviewée par People Drönésia : Miss Nord Drönésie.

NathaliaLe titre « Miss Drönésie », Nathalia Friedrishburg Von Ambtulstratendorff, 19 ans, 1m95, étudiante en 2ème année de BTS « Tourisme équestre et aménagement totalitaire du territoire » en rêve ! Mais si ça ne marche pas, elle sera bourreau à la Préfecture d’Öder Sur Rhin !

People Drönésia : Si vous deviez vous décrire en quelques lignes…?

Miss Nord Drönésie : Je suis une fille toute simple issue d’une famille nombreuse. J’ai 25 frères et 13 sœurs. À la maison, ça filait droit ! Mes parents sont aujourd’hui retraités. Ma mère était aide-bourreau et mon père gardien de camp de concentration. Miss Drönésie serait un rêve, un vrai tournant dans ma vie. Mais si ça ne fonctionne pas, je serais bourreau, comme ma mère. Aujourd’hui, je vis seule dans mon appartement à Strüümpzt sur Öder et continue mes études de tourisme.

People Drönésia : Avez-vous des complexes ?

Miss Nord Drönésie : La concurrence est rude mais non, je n’ai pas complexe ! Je m’accepte telle que je suis : 1m95, mensurations 100x70x100, 106 kg ! Ma connaissance précise des techniques de torture et du Close Combat fait que personne ne me fait jamais de remarque. Mon fiancé, qui mesure 1m45 et pèse 65 kg, adore quand je teste sur lui de nouvelles prises de Close Combat durant nos rapports sexuels. J’ai un hôpital à côté de mon appartement : ça aide, déclare la frêle jeune femme en remettant en place son ceinturon d’acier d’un geste très féminin.

People Drönésia : Quelle est la première personne que vous appelleriez si vous étiez élue et pourquoi ?

Miss Nord Drönésie : Ulrich Mengele, mon professeur de Close Combat du conservatoire de Öder sur Rhin, pour lui dire que j’ai trouvé mon projet personnel de fin d’études : comment devenir Miss Drönésie !

People Drönésia : Quelle est la partie de votre physique que vous adorez, et celle que vous détestez ?

Miss Nord Drönésie : J’adore mes poings et je déteste mon cerveau.

People Drönésie : La dernière fois que vous avez pleuré, c’était quand et pourquoi ?

Miss Nord Drönésie : A Öder, quand j’ai reçu un coup de fouet de mon papa. Pourquoi ? Parce qu’il avait appris que j’allais au conservatoire de musique (rires) ! Son message m’a beaucoup touché, et depuis j’ai abandonné la musique et me suis mise au tir à la mitrailleuse.

People Drönésia : Pourquoi les téléspectateurs doivent-ils voter pour vous ?

Miss Nord Drönésie : Parce que j’ai la tête vide et les pieds en béton.

Le jury de l’élection de Miss Drönésie est composé d’anciennes miss et de Commissaires politiques qui évaluent l’engagement des candidates dans la vie de la cité. On voit sur cette photographie le jury en plein travail : son sens de l’esthétique politique et du dialogue sociétal se lit dans Le jury des Missle parfait ordonnancement des uniformes, dans le pétillement créatif des regards, ainsi que dans les attitudes nonchalamment subversives de ces artistes qui n’oublient cependant pas leur mission au service de la Drönésie.

Après 18h de délibération, c’est finalement Miss Sud Drönésie qui a été l’heureuse élue du concours Miss Drönésie 2014.

Cécilia Nach Berlin, 19 ans, 2m01 et Agent Territorial à la Planification du Démembrement des Immigrés, est aussi belle et singulière que sa province natale ! Voici en exclusivité pour People Drönésia son interview :

People Drönésia : Si vous deviez vous présenter en quelques lignes…Miss Drönésie 2014

Miss Drönésie : J’ai eu mon bac S, l’année dernière. Aujourd’hui, je travaille au pôle scientifique d’un Centre de Rétention Administrative. Je suis l’assistante d’un immigrologue. Je suis fille unique. Ma maman est sniper dans les commandos et mon papa construit des centres de torture qu’il loue. J’ai reçu une éducation assez stricte. À la maison, il n’y avait pas de caprices qui tiennent !

People Drönésia : Avez-vous des complexes ?

Miss Drönésie : Mes pieds ! Je chausse du 47 pour 2m01, c’est énorme ! Mes doigts sont trop longs aussi… On dirait des tentacules de poulpe ! Et puis, le matin, quand je me regarde dans la glace, je me dis : comment je vais faire pour ressembler à quelque chose (Rire)

People Drönésia : Êtes-vous amoureuse ?

Miss Drönésie : Oui ! Du Présidictateur, déclare-t-elle en rougissant…

Propos recueillis par Laëtitia Pravda

Laissez un commentaire