Ach !
samedi 14 décembre 2019
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

En visite officielle à Paris, Dröne apporte son soutien aux dictateurs opprimés

Dröne 1er, Présidictateur de la Drönésie Orientale, est actuellement en visite officielle à Paris où il a rencontré le chef de l’État Français, M. Sarkozy. Pour le Présidictateur, c’est l’occasion de consolider les liens étroits d’amitié et de collaboration sécuritaire qui unissent nos deux pays. S’exprimant sur la situation dans le monde arabe, Dröne 1er a fait une déclaration officielle sur le perron de l’Élysée :

Un soutien inconditionnel aux dictateurs opprimés

Dictateurs du monde entier, unissez vous ! Aujourd’hui, vous êtes menacés par d’infâmes droits-de-l’hommistes à la solde des intérêts cosmopolites d’une intelligentsia d’origine douteuse. Et parfois, vous souffrez de cette oppression, comme mon grand ami Ben Ali, qui a vu récemment s’acharner contre lui une plèbe vociférante et qui, humilié par tant de bassesse et d’absence de considération à son égard, a malheureusement du être hospitalisé. J’affirme ici, solennellement et en accord avec le Président Sarkozy, que les nations civilisées ne laisseront pas les dictateurs être opprimés par leurs ennemis sans réagir ! J’apporte mon soutien inconditionnel à la juste cause des dictatures du monde arabe en lutte contre la démocratie“.

Le Présidictateur a alors proposé le soutien logistique de l’armée Drönésienne à Paris ainsi qu’à toutes les capitales menacées par les hordes démocrates. Il a également offert à tous les dictateurs menacés « les savoir-faire drönésiens en techniques de maintien de l’ordre ». Enfin, il a assuré que chaque ministre du gouvernement Sarkozy pourrait bénéficier gratuitement des services d’Air Diktat, la compagnie aérienne nationale drönésienne, ainsi que d’un kit complet pour la signature de contrats militaires et industriels pour chaque membre de leur famille. “Cette offre est un signe de l’amitié sincère et fidèle du peuple drönésien au gouvernement français” a déclaré le Présidictateur.

Un accueil chaleureux de la France dans la cours du palais de l’Élysée

Prenant exemple sur la visite officielle à Paris de son grand ami Mouammar Kadhafi, le Présidictateur a souhaité installer un campement militaire provisoire dans la cour du palais de l’Elysée, ceci afin de sensibiliser les français aux charmes du tourisme en Drönésie. En toute modestie, le Présidictateur n’a amené de sa capitale que quelques menus témoignages de la culture drönésienne. On voit sur cette photographie l’aménagement discret de la cour du palais, qui a été réalisé en harmonie avec la pensée démocratique de son actuel locataire :

Une moisson de contrats de coopération militaire

La visite présidictatoriale à Paris a été l’occasion de signer une série de contrats de coopération militaire entre la France et la Présidictature de Drönésie Orientale. C’est ainsi que Dröne 1er a vendu à la France 2.500.000 exemplaires de son dernier ouvrage “Un ordre de fer : virilité et sécurité contre les dérives démocratiques”, ouvrages qui seront distribués gratuitement par l’État français dans toutes les écoles primaires afin d’éduquer les chères têtes blondes du pays aux idées saines et rationnelles du Présidictateur. Les services de renseignement drönésiens ont signé un contrat de formation pour apprendre aux Compagnies Républicaines de Sécurité les vertus argumentatives de la mitrailleuse en situation de conflit syndical. De même, 250.000 chars “Total Blitzkrieg Destruktion” de la classe TBZD 230, fleurons de l’industrie militaire drönésienne, équiperont d’ici deux ans les commissariats de police de la région parisienne, afin de renforcer l’éducation civique dans les quartiers sensibles. Ainsi, la culture et les idées drönésienne ont trouvé un accueil à la mesure de leur universalité dans la petite république française qui entre progressivement dans l’histoire en s’ouvrant ainsi au rationalisme éclairé de Dröne 1er. De son côté, la Présidictature a signé un contrat pour l’installation de 20 centrales nucléaires française qui renforceront l’indépendance énergétique du pays.

Un avenir radieux sur le chemin d’un développement durable de la dictature en France

Avant de repartir en Drönésie, le Présidictateur a chaleureusement remercié le Président français pour son accueil, et lui a assuré que la direction totalitaire qu’il donnait à son pays depuis son accession au trône de France allait dans le sens de l’Histoire. “Entre nos deux nations – a déclaré le Présidictateur – vont se développer des relations durables qui renforceront mon pouvoir économique  et militaire et qui vous permettront, cher Nicolas, d’entrer à votre tour dans l’ordre radieux de tous ceux qui luttent avec courage et détermination contre les risques démocratiques. Il est urgent que l’Europe rompe avec la corruption des esprits apportée par les soi-disant droits de l’Homme ! En avant, cher ami ! Avançons ensemble sur le chemin d’une dictature durable !

Poignée de main virile entre un grand homme d’État et son fidèle serviteur. Sur le visage de Dröne 1er se lit le modeste sourire empreint d’humanité et de détermination des âmes sincères. La force de conviction de sa poignée de main entraîne le président français à se courber amicalement devant une telle supériorité morale.

Commentaires

Une Réponse à “En visite officielle à Paris, Dröne apporte son soutien aux dictateurs opprimés”

  1. brandonwalsh dit :

    “modeste sourire empreint d’humanité” MDR!!

Laissez un commentaire