jeudi 22 juin 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

France : épidémie de maladie de Parkinson

Nos voisins Français vivent des heures terribles. Une horrible épidémie a frappé le pays dans son ensemble : la maladie de Parkinson semble avoir atteint des proportions inquiétantes dont l’ensemble des médias se font l’écho. Cette maladie dégénérative, qui cause la perte progressive des neurones et affecte le système nerveux central, est responsable de troubles moteurs. On constate en effet que nos voisins Français sont pris de mouvements convulsifs, qui atteignent principalement les bras, et qui les contraignent à effectuer des gestes étranges et incohérents : plier le bras gauche, porter la main gauche à l’épaule droite, puis tendre le bras droit vers le sol. Le symptôme caractéristique est l’extension de la main droite.

Les causes ou facteurs de risque de cette maladie sont encore mal connus. Ils pourraient être la conséquence de l’interaction entre une prédisposition génétique (surtout chez des sujets de moins de 50 ans) et des facteurs environnementaux. Depuis de nombreuses années, des toxiques environnementaux, métaux lourds et pesticides sont suspectés. L’UMPite, ainsi que la PSite, deux molécules décomplexées qui ont été déversées en quantité importante dans la population, ont muté et pourraient s’être transformées en UMPSFNite virulente, un bacille foudroyant proche de l’Ebola. On voit sur la photographie suivante un sujet atteint d’une variante grave de maladie de Parkinson, la M’baladite, et dont le rictus douloureux ne laisse aucun espoir de rémission :

quenelle

Dans la rue, dans les supermarchés, dans les institutions, et dans les médias, c’est toute la population qui semble atteinte de ces graves symptômes dégénératifs, donnant un spectacle affligeant de gesticulations insensées :

quenelles

regiment-quenelleLes études cliniques sur des sujets atteints montrent une évolution progressive mais irrémédiable des symptômes. Les sujets perdent le contrôle de l’ensemble de leurs facultés physiques et mentales, puis sombrent dans une agitation incohérente, mettant souvent en danger leurs proches.

La caractéristique la plus terrifiante de cette évolution morbide de la M’baladite est sa dimension hautement virale et la rapidité de sa contagion, accentuée notamment par des facteurs médiatiques encore mal connus. Des régiments entiers semblent atteints, et sont devenus incontrôlables par leurs supérieurs. On en voit ici un exemple, sur la photographie située à l’extrême droite de cette page.

Ces symptômes dégénératifs, qui atteignent aujourd’hui nos voisins Français, ne sont pas sans rappeler la Maladie du Troisième Reich qui frappa l’Allemagne entre 1933 et 1945, jusqu’à ce qu’un vaccin soit trouvé. hitler-salutLa Drönésie Orientale, profondément peinée par cette épidémie, assure ses voisins de sa compassion, et a décidé d’envoyer des renforts médicaux en France. Nos médecins euthanasistes parcourront les rues en combinaison BNC et se mettront au service des autorités française. Par mesure de sécurité, la frontière franco-drönésienne a été fermée, et des mesures de mise en quarantaine imposées aux voyageurs.

 

 

 

Laissez un commentaire