mardi 21 novembre 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Le Demeuré du Chaos enfin puni par la justice française

La Présidictature de Drönésie Orientale se félicite du jugement rendu par la Cour de cassation à l’encontre de Thierry Ehrmann, dit “Le Demeuré du chaos”, qui, se prétendant “artiste contemporain” alors qu’il est avant tout un capitaliste mégalomane dont la fortune est issue du Minitel rose français, avait massacré un patrimoine historique du XVIIème siècle en transformant un ancien relais de poste du village de Saint-Romain aux Monts d’Or en “œuvre d’art” à grand coups d’amalgames kitchs et nombrilistes pour adolescents gothiques en mal d’extase facile : un invraisemblable bric-à-brac post-industriel tel qu’on en voyait déjà couramment il y a plus de trente ans dans tous les milieux de l’activisme cold-wave…  et pour avoir fait partie de ces milieux à l’époque où ils étaient encore novateurs, je peux témoigner du fait qu’on en a réalisé, à cette époque, des installations “post-industrielles”… Mais sans pour autant détruire des sites classés en y entassant des tonnes de déchets industriels ni en recouvrant les murs de portraits de Ben Laden ou de Fidel Castro en faisant passer cela pour de la provocation ou pour une interrogation politique de la modernité : là encore, de telles fadaises relèvent du cliché  et sont tout juste bonnes à séduire des spectateurs n’ayant pas suivi l’évolution de l’art contemporain depuis les 50 dernières années.

Évidemment, les actions en justice intentées contre Le Demeuré du chaos, et visant à restaurer l’état original du relais de poste, étaient présentées par le milliardaire capitaliste au salaire faramineux comme une atteinte à sa liberté d’expression… Comme si avoir fait fortune dans le minitel rose et les bases de données informatisées était la garantie d’une authenticité artistique et d’un engagement intellectuel et politique novateur dans la vie culturelle.

Adepte d’art contemporain pour les nuls, Le Demeuré du chaos n’en était pas à sa première campagne de publicité au service de la secte des Barbudos du Cartel de l’Art contemporain. Il avait en effet couvert les murs de la Croix Rousse d’affiches présentant la Demeure du Chaos comme une expérience “alternative” en usant d’une esthétique “à la manière des squats” (fausse photocopie en noir et blanc, typographie heurtée, look sombre, etc.), qui pouvait impressionner les gogos, mais dont le caractère luxueusement quadrichromique ne trompait personne. Plus récemment, il avait acheté une pleine page dans un journal gratuit culturel lyonnais afin de faire la promotion de son nouveau spectacle, une soi-disant œuvre d’art alternative. Récupérant tous les poncifs médiatiques à la mode, de références à “l’insurrection qui vient” à l’évocation d’une “TAZ” (Temporary Autonomous Zone”) en passant par une pseudo-confidentialité du spectacle présenté comme “réservé à des adultes avertis” ou encore par une rhétorique de la “prophétie”, son business pour adolescents gothiques en mal de grand guignol mystico-politique ne trompait que les adeptes du Cartel de l’art contemporain et quelques Barbudos dégénérés. Mais nous, nobles drönésiens, connaissions bien le caractère fumiste de l’idéologie du Demeuré du Chaos, tout entier tourné vers l’accumulation de capital économique et la récupération à son profit des pires clichés journalistiques et artistiques de ce début de XXIème siècle.

C’est pourquoi nous soutenons le petit village de Saint-Romain aux Monts d’Or dans sa juste lutte contre l’enflure prétentieuse et vulgaire du Demeuré du Chaos. Gloups, gloups, gloups ! Entartons les pompeux cornichons !

Commentaires

5 Réponses à “Le Demeuré du Chaos enfin puni par la justice française”

  1. On est d’accord avec votre vision de cet “art triste” local.

  2. drone dit :

    Vous qui êtes sur place, alors que j’ai quitté la France, pouvez-vous me dire où en est toute cette affaire ? Le Demeuré du Chaos sévit-il encore à Saint Romain, ou bien a-t-on enfin mis un terme à sa mégalomanie ?

  3. Le demeuré est toujours actif, mais, son ardoise s’est alourdie : 750€/jour + interdiction d’utiliser des engins de chantier … Nous avons organisé une manif importante pour le village, contre ce type et le démontage de pierres au marteau piqueur et à la masse… Bref on lui met des bâtons dans le tricycle…

  4. pH dit :

    Thierry Erhmann est une des pires obscénités contemporaines. Je découvre à l’instant “honte à vous”, sa pétition publiée à compte d’auteur contre “vous”, les contributions sont bêtes à manger du foin, les seuls signataires identifiables sont sa secrétaire et sans doute le fils de son beau frère, leurs textes présentent les pires clichés sur des artistes historiques qu’ils semblent d’ailleurs ne pas connaître. La contribution du patron consiste à préciser qu’il corrige les fautes d’orthographe des autres dans un paragraphe bourré de fautes d’orthographe… C’est pathétique et cruel à la fois j’en conviens… mais c’est pas sérieux cette posture de l’artiste incompris quand on voit ce qu’est le personnage. Le mieux serait surtout d’obtenir des soutiens du côté d’artistes ou d’historiens de l’art qui tentent aussi de se débarrasser par tous les moyens de ce genre d’affairiste psychopathe.

Laissez un commentaire