mercredi 22 novembre 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Le Teknival du 1er mai organisé en Drönésie orientale

La Présidictature de Drönésie orientale ne reculant devant aucun sacrifice a décidé, unilatéralement, d’organiser le teknival rituel du 1er mai sur son territoire.

En effet, nul ne l’ignore, de la même manière que Paris réunit toutes les conditions pour organiser les Jeux Olympiques, de même que le désert du Nevada se prête merveilleusement aux essais nucléaires et bactériologiques, la Drönésie est l’endroit idéal pour organiser un teknival.

teknival_mai_dronesie

Tourisme en Drönésie

Voici donc, en avant-première, le report officiel (en Drönésie orientale, nos compétences gestionnaires et logistiques sont telles qu’on réalise les reports avant les événements) :

Voici une image du lieu des festivités :

teknival_barbeles

Le QG du Kollectif des Sons a été entièrement aménagé par les services de Renseignements généraux de Drönésie Orientale, afin de garantir les meilleures conditions d’une sécurité et un encadrement optimal des opérations festives :

teknival_collectif_sons

Pour que les 100000 teknivaliers attendus cette année ressentent le frisson originel des événements ultra-confidentiels de la “free party”, ce teknival n’a été annoncé qu’un mois à l’avance à une poignée de journalistes de la presse underground :

teknival_reporters

Interrogé par nos soins, l’un des responsables de l’organisation déclare :

Ouais, alors, tu vois, le slogan revendicatif de notre teknival c’est : Plus gros, plus grand, plus fort ! Touche pas à mon son, sinon Révolution !! Pasqu’on est là pour faire pêter grave le son quoi, tu vois ? Je veux dire… heu… ça va pêter fort, plus fort qu’avant, pasqu’on a posé 360 kilowatts cette année tu vois ? Avec ça, c’est clair, on représente une force dans la politique de l’Etat Français, c’est clair, on est devenu une culture respectée maintenant. On a aussi une ambition : la professionnalisation. Dans dix ans, moi je veux pouvoir sonoriser le Parc des Sports, le congrès de l’UMP ou le Salon de l’Agriculture. Alors, tu comprends, on n’a pas de temps à perdre avec des utopies, hein ! Nous, on fait pêter le son, et on fonce dans le mur ! J’en profite pour remercier l’armée et la police drönésienne de nous accueillir aussi bien, et surtout le Présidictateur qui nous soutient dans notre combat pour un son plus fort, des teuffeurs plus gros, et des fêtes plus grandes“.

Application des principes d’autogestion à la gestion des flux à l’entrée. Des teknivaliers, aisément reconnaissables à leur tenue, guident les arrivants jusqu’au parking :

teknival_crs

Les contrôles à l’entrée sont effectués avec diplomatie et professionalisme :

teknival_chasse_tireur

Nous arrivons enfin à l’entrée du Teknival.

La billetterie, entièrement automatisée, permet de trier rationnellement entre les amateurs de speed-core, les adeptes du hard-core, et les fans de gros-core : les 3 rangées de “teuffeurs” qui entreront dans le camp retranché du Teknival de Drönésie seront donc automatiquement dirigés vers les 3 styles de sons autorisés dans le Teknival, en concertation avec les organisateurs et la Brigade Artistique de Conformité, et après vérification de leur état d’ébriété réglementaire.

Notre logistique ultra-moderne est capable d’éliminer tous les amateurs de musiques nouvelles et innovantes qui ne pourraient que troubler le bon déroulement des Festivités Traditionnelle du 1er mai. Pour s’assurer de la pureté des idées politiques des spectateurs du Teknival, les Compagnies Radicales de Sécurité organisent avec chaque teknivalier un entretien en collaboration avec un membre du Komité de Régulation Idéologique du Son. On procède alors au pesage des piercing au kilogramme près, et les plus piercés seront récompensés par la citation de leur nom dans le Hall of Fame du Saint Report.

teknival_checkpoint

La créativité des organisateurs a été débordante comme en témoignent l’aménagement et la décoration du lieu. Au plus près de la nature sauvage, au contact avec les éléments primordiaux, les teknivaliers commencent à entrer en transe au son des DJs :

teknival_teuffeurs

teknival_teuffeurs2

L’écologie est au centre de nos préoccupations. Voici une photo du site prise à l’arrivée des teknivaliers :

teknival_decharge

Et une photo après leur départ :

teknival_decharge

Quelques jeunes “teuffeurs” rencontrés près des toilettes expliquent à notre équipe de reportage :

– “T’1 l’0togesti0n ici c du réel t’vois ? L’entré c free, les chiot c free, le son é free, t’vois, c cool paske c’est free koi.

– “Oué, pis si l’éta l’é pas konten, si veu pas kon fasse le proch’1 tékos en France, kler ça sera la révolution, ééé !

– “C vré, tous unis on sera plus fort et on sera plus nombreux alors on sera plus gros et y pourront plus nous niker. Avant, avec Sarkozy c’été bien, lé cool, on pouvé discuter, mé là y’a blem avec le nouveau mais on va pas se lésé fer, kler, sa va pété…

– “Pis lé tékos c bien, on montre notre culture koi, faut ke lé jeunes y z’apprennent à kiffer le son, et ke l’état et les bourgeois y nous respecte comme on lé respecte nous. Pis on veut pas de cheepers ni de vendeurs de merguez : on est contre les vendeurs de merguez, c de la racaille les guez-frites pasque’y sont plus pauvres que nous mé ki nous vendent des merguez trop cher, qu’après je peux plus acheter mes taz, pis faut que je tape du fric à mon darron. Mé sinon, l’otogestion, éééé, c kler, t’ois c l’avenir on va changer la société t’vois pour que dem’1 tout soit free…

A l’appui de ces discours enflammés et engagés qui montrent à quel point la réflexion politique des adeptes des teknivals a atteint un degré de maturité étonnant, les teuffeurs nous entrainent vers le checkpoint où l’auto-organisation dans la lutte contre les vendeurs à la criée est d’une efficacité redoutable. Voici une famille de turcs vendeurs de kebabs. Ils sont venus profiter scandaleusement de la Zone d’Autarcie Tautologique installée par les teuffeurs pour réaliser d’honteux bénéfices qui vont à l’encontre de l’éthique libertaire du Teknival. Heureusement, une fouille systématique des véhicules est organisée, pour éliminer les profiteurs qui ne respectent pas le Dogme de la Gratuité :

teknival_kebab

Pages: 1 2

Laissez un commentaire