Légère extension de la ligne de front

earth-explodingComme on le constate aisément sur cette photo satellite, la ligne de front entre la Drönésie Orientale et les armées barbudiennes s’est quelque peu étendue depuis 2012, mais nos armées contrôlent la situation. La population n’a donc rien à craindre, et le calme reviendra bien vite dans nos villes et nos campagnes, même si, bien évidemment, nous aurons quelques menus travaux de décoration et de réaménagement à réaliser. Mais ces travaux d’embellissement ne seront rien face aux pertes immenses que nous infligeons aux chiens de Barbudos !

Par ailleurs, grâce au développement des nouvelles technologies dans les laboratoires scientifiques drönésiens, de nouveaux armements destinés à la guerre chirurgicale ont été livrés à nos troupes qui sont maintenant mieux armées pour opérer une riposte graduée.

Ainsi, comme on le voit sur la photo suivante, notre vaillante et généreuse armée a pu épargner la Banque Barbudienne de Crédit ainsi que la Compagnie d’Assurance Barbarossa lors du bombardement de Noël du quartier Est de Barbarossa City : nul doute que le peuple Barbudien n’en sera que plus reconnaissant à notre Bien Aimé Présidictateur des bienfaits de la guerre civilisatrice qu’il mène contre le régime des Barbudos et contre leurs armes de destruction massive !

Hiroshima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Comment se débarrasser de ses amis

mar Jan 1 , 2013
Vos amis sont cons, vulgaires et encombrants ? Ils s’entassent par grappes sur votre canapé, vident vos bouteilles de whisky, consomment vos cacahouètes périmées et viennent regarder les matchs de foot à la télévision à l’heure du porno sur Canal + ? A Noël et au jour de l’an, ils […]

Communiqué officiel

“Les étrangers n’ont pas vocation à s’intégrer dans la société française” (Manuel Valls, Socialisme et barbarie, Presse du Fer et de l’acier, 2014).