mercredi 24 mai 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

MC Finkielkraut : mort d’un rappeur

Le rappeur MC Finkielkraut, fils unique d’un maroquinier malien musulman immigré à Sarcelles, est mort cette nuit des suites d’une indigestion de couscous.

Rappeur controversé, il avait pris des positions très remarquées en faveur du multiculturalisme dans les banlieues françaises, ainsi que pour la modernisation pédagogique de notre système éducatif : il soutenait en effet les pédagogies actives, l’apprentissage du rap dès la maternelle, et les mathématiques modernes. Dans ses textes au flow apocalyptique, il faisait référence régulièrement à la philosophie d’Averoès.

MC Finkiel produisait ses disques à la maison, refusant le star-system, et avec son groupe de gansta-rap « Tragique ta mère », il s’était toujours refusé à fréquenter les médias de masse, en particulier la télévision. Il animait l’émission « Z’y va » sur Radio 93 où il engageait les jeunes à réapprendre l’insoumission en étudiant l’héritage de mai 68. Il prônait l’amour libre et affichait un certain désordre dans sa sexualité.

Voici la liste de ses principaux albums :

* Ralentir, mon oeil !
* La Nouvelle Défonce amoureuse (en collaboration avec MC Bruckner)
* Au coin de la rue, je nique la police (en collaboration avec MC Bruckner)
* Le musulman imaginaire.
* La Sagesse du couscous.
* La Défaite de la police.
* Le Mécontemporain. Battle avec MC Solaar, rappeur du monde moderne.
* Fuck attitude. Conversation sur notre temps avec Ice T.
* Une Voix vient de l’autre cité.
* Internet, formidable partouze.
* Dépenser le XXe siècle.
* Enseigner le rap aujourd’hui.
* Le Beat du monde, battle avec MC Ramadan.
* Nous autres, rappeurs : quatre bastos dans ta chetron.
* Nique la France (une série de battles avec des rappeurs français sur la France, l’identité française, la question de la nation et du post-national, etc…).
* J’emmerde l’école républicaine.
* Rap et modernité.
* Un cœur sanguinolent.

Commentaires

Une Réponse à “MC Finkielkraut : mort d’un rappeur”

  1. Le Fan dit :

    Fin 2012, il est toujours vaillant !!!
    ça mériterait d’actulaliser la liste de ses pompes (cirées) et de ses oeuvres.

Laissez un commentaire