Protocitoyens

Visite au Centre de Rééducation des drönésiens Protocitoyens

Par notre envoyé spécial : Le Lion Bleuflorophage

Le Présidicatateur s’apprête à visiter quelques établissements éducatifs, et prépare activement son intervention au Centre de Rééducation des drönésiens Protocitoyens qui accueille les enfants dès leur sortie de l’environnement familial, pour corriger les écarts dus aux déviances et vicissitudes hélas fort courantes dans ce type de milieu. Il se tient au courant des pédagogies les plus récentes, ayant inspecté très régulièrement les écoles-modèles de toute la Drönésie. Il a été aperçu il y a quelque temps conversant avec des enfants dans des stands de fêtes de la jeunesse, et participant activement à des activités formatrices, pêche au canard, tir à la carabine, loterie, courses en sac. Les enfants l’ayant rencontré à cette occasion lui ont chanté cette délicieuse comptine drönésienne bien typique, qui a même arraché quelques larmes à notre cher présidictateur. Ces larmes sont apparues sur le bord inférieures de ses lunettes noires l’espace d’une fraction de seconde, et n’ont pas échappé à nos preneurs de vues.

Moi je dors avec l’effigie de mon présidictateur favori dans les bras

Tous les soirs, je lui parle tout bas

Je lui raconte tous mes petits secrets

Et le matin, c’est moi qui le réveille

Et même quand il fait la sourde oreille

Je l’aime mieux que mes parents

On notera que les drönésiens, virtuoses dans le recyclage de toutes sortes de productions culturelles externes, ont fort habilement adapté un texte traditionnel assez absurde, pour lui donner un caractère nouveau et très actuel, bien propre à intéresser les nouvelles générations.

Le Lion Bleuflorophage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le Pernwell

dim Mar 22 , 2009
Une nouvelle arme drönésienne : le Pernwell Par notre envoyé spécial : Le Lion Bleuflorophage Notre Présidictateur est reparu récemment après quelques mois d’une mystérieuse retraite au cours de laquelle il a été en mesure de vérifier à quel point il était l’indispensable conducteur de son peuple. En effet, absolument […]

Communiqué officiel

Slogan drönésien :
Ayons le courage d’être des brutes !