mercredi 22 novembre 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Red Plastik Boots

Ayant avalé une plaquette d’acide, des “white rabbit” du meilleur cru, Fast Eddy ne maîtrisait plus tout à fait son équilibre. Guitariste prodige des “New Values”, un groupe de hard-core sérieusement allumé, Fast Eddy était attendu sur scène par le reste du band depuis au moins 15 minutes. Coincé sur le périphérique aérien, la montée des acides avait commencé pour Eddy : les lasers de guidage des aéronefs qu’il croisait zébraient son cockpit, le palonnier lui semblait en caoutchouc tout comme ses jambes, et il n’était plus très sûr d’être à l’altitude réglementaire pour la vitesse de 300 noeuds/minute qu’il avait adoptée. Eddy se rendait bien compte qu’il aurait dû se contenter de ses quelques rails de Kox habituels, mais sa violente dispute avec LilaVert, sa compagne, l’avait rendu fou, et il avait replongé. L’enjeu du concert de ce soir était pourtant important : toute la critique musicale de Spin City serait là cette nuit pour juger de l’évolution du set. Leur nouvelle dégaine d’enfer, dessinée par Fonzi, le créateur le plus cher de la capitale, était inspirée de la période mythique des années 1980 gothiques : cuir moulant noir, chemises dandy, extensions dans les cheveux, crucifix, etc. Tout un attirail acheté au Rock’n’Roll Museum de Bernarobocop et qui, 200 ans après, ferait un effet rétro génial. C’était sûr, Stef Sonotone son producteur allait lui arracher les cheveux en découvrant ses pupilles éclatées…

Arrivé au dessus de l’aéropark, Eddy réussit tant bien que mal à stabiliser son aéronef entre les lumières violettes et oranges qui éclataient en de multiples bulles irisées autour de lui. Empoignant sa digitocaster transparente, Eddy sauta dans l’élévator qui débouchait directement sur scène. Dans la glace, il eut le réflexe, dû à des années d’expérience acide, d’éviter de regarder ses yeux : blocage assuré ! OK, sa dégaine millésimée 80’s à 300 000 Kopex était au complet, pour autant qu’il pouvait en juger. Le band serait fier de lui : il se trouvait splendide, sexy, et destroy en même temps. La foule en délire hurlait déjà depuis 20 bonnes minutes. Le band avait commencé à jouer sans lui et les liquido-samples de “Red plastic boots” résonnaient à plus de 200 KW.

Eddy sauta sur scène, fit quelques pas, mais avant qu’il ne plaque les trois accords célébrissimes qui avaient fait le succès interplanétaire de “Red Plastik Boots”, il entendit une clameur immense. Regardant dans le public, il n’aperçut alors que des faces hilares, agitées de rires hystériques. Baissant son regard, il constata alors avec horreur… qu’il était venu en pantoufles ! ses vieilles et immondes pantoufles en feutre gris qu’il avait oublié de remplacer par les platform-boots rouges qui donnaient leur titre au morceau !

Laissez un commentaire