mardi 25 avril 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Soutien à la reprise de la colonisation française au Mali

casque_colonialLa Présidictature de Drönésie Orientale se félicite de la reprise, tant attendue, de la colonisation française au Mali. Il était temps que les intérêts occidentaux, notamment en matière de ressources minières, soient à nouveau défendus et que la rationalité d’une gestion centralisée à Paris prenne le pas sur l’amateurisme et la nonchalance d’un peuple qui est resté trop longtemps soumis à la chaleur du climat et à ses instincts animaux pour avoir bénéficié des bienfaits de la civilisation. Resté hors de l’Histoire, le peuple malien ne remerciera jamais assez la France de son retour aux affaires : c’est la condition du rétablissement d’un véritable gouvernement et d’une économie de marché libre et non faussée par les idéologies droit-de-l’hommistes ou tiers-mondistes.

La Drönésie Orientale est prête à apporter son soutien logistique et militaire à cette opération de pacification, ainsi que sa longue expérience de la gestion des conflits miniers par l’usage raisonné de la mitrailleuse et du bombardement chirurgical des populations civiles. maliNos parachutistes sont prêts à sauter sur les principales implantations minières du pays afin d’y instaurer une gestion rationnelle de la production.

Unis avec les services de presse des gouvernements occidentaux, la Drönésie Orientale s’engage également à mettre la compétence de son Centre de Communication et de Gestion de Crise au service de la création de figures de méchants dont nos spécialistes de sémiologie de la communication assurent qu’ils frapperont les imaginaires, qu’ils feront la une de la presse occidentale, qu’ils incarneront le rôle d’ennemi de l’extérieur que nécessite toute bonne opération de propagande islamophobe, et qu’ainsi ils contribueront activement à l’acceptabilité sociale des bienfaits de cette juste et noble guerre coloniale.

Notre Centre de Communication et de Gestion de Crise, s’appuyant sur le modèle inventé par la presse occidentale (modèle de story-telling du « Mokhtar Bel Mokhtar » de classe discursive 1.06 fournissant des éléments de langage iconographique destinés aux classes moyennes occidentales), a déjà préparé un story-telling efficace qui s’appuiera sur des figures incontestables d’ennemis de l’extérieur, éventuellement borgnes, afin d’assurer une continuité sémio-pragmatique avec la série paradigmatique des terroristes islamistes fous et borgnes qui s’inscrit dans le type sémiopragmatique du modèle « Ben Laden 1.0 », leur prototype  Barbudien inventé par les services de communication de la CIA.

mokhtar

Le modèle « Mokhtar Bel Mokhtar 1.2 », basé sur le prototype Barbudo du « Ben Laden 1.0 » : efficacité des connotations islamophobes et coefficient de reprise par la presse occidentale supérieur à 80%

En voici quelques exemples, qu’il suffira d’affubler d’une barbe pour instaurer les connotations islamophobes qu’exige ce type de communication de masse :

Psychopathe modèle glabre à la hache (coefficient de reprise médiatique > 65%)

Psychopathe modèle « Glabre à la hache » (coefficient de reprise médiatique > 65%). Indice de terreur (calculé sur une cible CSP +) = 85%

 

Modèle du psychopathe communiste des années 36. Coefficient de reconnaissance médiatique > 80%. Indice de terreur (valculé sur une cible CSP +) = 75%

Modèle du psychopathe communiste des années 30. Coefficient de reconnaissance médiatique > 80%. Indice de terreur (calculé sur une cible CSP +) = 75%

 

Modèle "Hannibal the Cannibal". Indice de reconniassance médiatique > 70%. Indice de terreur (calculé sur une cible CSP +) = 85%

Modèle « Hannibal the Cannibal ». Indice de reconnassance médiatique > 70%. Indice de terreur (calculé sur une cible CSP +) = 85%

 

Laissez un commentaire