samedi 18 novembre 2017
Site officiel de la Présidictature de Drönésie orientale. Vous pénétrez sur un territoire étroitement surveillé : tout abus sera sévèrement puni.

Téléthon pour Haïti : la Drönésie déclare l’état de catastrophe artistique

Le dramatique séisme qui a eu lieu en Haïti n’en finit plus de faire de nouvelles victimes. Une réplique de magnitude 6 sur l’échelle de Richter avait déjà eu lieu il y a quelques jours. Nous apprenons malheureusement qu’une nouvelle réplique, artistique cette-fois ci, vient de se produire aux USA : le téléthon pour Haïti vient en effet de culminer au niveau 10 sur l’échelle de Pascal Sevran, qui mesure les dégâts artistiques de la variété internationale sur la programmation radiophonique. Des dizaines d’artistes États-Uniens se sont en effet réunis pour submerger le monde entier de ritournelles ringardes, de scies musicales cacochymes, de flots sirupeux de violons larmoyants et de slows au pathos exacerbé. Ce tsunami d’une rare violence devrait frapper les cotes européennes dans la semaine. C’est pourquoi, la Drönésie s’est déclarée, de manière préventive, en état de catastrophe artistique. Toutes les mesures seront prises, et l’Armée Drönésienne, avec ses officiers de réserve, a été mobilisée pour contrer la vague de ringardise musicale qui risque de nous submerger. Toute personne qui sera surprise en train de fredonner du Bruce Springteen, du Beyoncé ou du U2 sera immédiatement conduite dans nos hôpitaux de campagne où nos valeureux chirurgiens urgentistes feront de leur mieux pour lutter contre les dégâts, parfois irrémédiables, des productions de l’industrie culturelle.

Le terroriste international George Clooney vient de déclarer, dans une cassette vidéo diffusée sur Al Jazeera :

« Le peuple haïtien a besoin de votre aide, Ils ont besoin de savoir qu’ils ne sont pas seuls, ils ont besoin de savoir que nous nous préoccupons d’eux », a ajouté l’animateur de l’émission « Hope for Haïti now« .

La Présidictature prend cette nouvelle menace d’attentat artistique très au sérieux, dans la mesure où le terrorisme artistique de l’industrie culturelle n’avait jusqu’à présent manifesté aucun intérêt pour le sort du peuple haïtien, n’ayant jamais considéré Haïti autrement que comme un ramassis de pouilleux insolvables ne méritant même pas la moindre attention. Cet intérêt subit, révélateur des enjeux économiques internationaux liés à la reconstruction des infrastructures haïtiennes par l’industrie du bâtiment, est tout à fait révélateur du cynisme de l’industrie culturelle et de son pouvoir de nuisance grandissant. C’est pourquoi le peuple drönésien doit résister, entrer en lutte, et ne pas fléchir devant les menaces qui se précisent à ses frontières ! En avant, tous avec le Présidictateur !

Laissez un commentaire