Par le Lion Bleuflorophage (En hommage à Italo Calvino) Cela ne fait pas très longtemps. Enfin, on ne sait pas encore ce que signifie réellement “longtemps”, ou “pas longtemps”, mais on commence à percevoir, ne serait-ce qu’en le disant, ce dont il peut s’agir. Il est vrai que tout change […]

Par Le Lion Bleuflorophage Dans cette tribu, ou cette île, comme on voudra du moment qu’il s’agit de ce que nous pourrions encore considérer sans états d’âme comme une culture exotique et lointaine, existe une loi tacite étrange que les anthropologues ne se sont pas réellement risqués à interpréter de […]

Par Le Lion Bleuflorophage Jana se réveille à cause d’un sifflement. Mais quand reflue enfin le cauchemar, qui ne se retire jamais entièrement des interstices de sa chair et de sa pensée, le bruit a cessé et elle ne sait que faire de la sensation auditive privée de sa cause, […]

Dotée d’entreprises citoyennes et de consommateurs rationnels, la Drönésie Orientale bénéficie d’un marché en pleine expansion. Cependant, un abominable individu réussit parfois à troubler l’équilibre remarquable de nos échanges économiques : Jihem Sylvestre, le terrible marionnettiste ! Jihem Sylvestre : méfiez-vous de lui ! Jihem Sylvestre alias “Money Jihem” est […]

Par Le Lion Bleufleurophage Karl Plattner Karl Plattner a été un ami à nous, peintre et graveur autrichien décédé il y a une dizaine d’années. Sa femme continue d’être une amie. Il s’est suicidé, c’était un très grand dépressif, inquiet, instable. Ses gravues sont magnifiques, avec des cadrages qui jouent […]

Par Le lion Bleufleurophage Dürer, gravure datée de 1503 : Panofsky la considère comme une version héraldique de l’Amour et la Mort, thème cher à La Renaissance (et présent dans d’autres garvures de Dürer où des amants en promenade préoccupés entièrement d’eux mêmes, sont représentés guettés par la Mort). Bernheimer […]

Communiqué officiel

La Drönésie est placée en état d’alerte maximale pour des raisons dont le Présidictateur n’a pas à rendre compte. Désormais, toute tentative de déviance par rapport à la règle sera passible de sanctions. Nul n’étant censé ignorer la règle, le Présidictateur n’a donc pas besoin de la formuler. Si vous ne connaissez pas encore la règle, c’est que vous êtes en faute et que vous ne tarderez pas à être incarcéré.