Désormais, la police municipale de Drönésie a un nouvel ami

Afin de lutter contre la recrudescence du vol des sacs à main, la Présidictature de Drönésie orientale a décidé de suivre l’exemple de la ville de Bézier. Cette petite ville située en Prusse Orientale, et assiégée par des hordes djihadistes 24h sur 24, en a eu assez de la négligence coupable de l’État prussien, et a donc choisi d’armer sa police municipale de manière efficace. En Drönésie, où nous sommes assiégés par les djihadistes Barbus de la Barbudie Occidentale, nous ne pouvions faire moins que nos glorieux voisins Biterois. C’est pourquoi, chaque agent de la police municipale drönésienne sera dorénavant équipé pour le combat de rue. Une grande campagne de sensibilisation des citoyens drönésien vient d’être lancée : en voici les affiches.

bezier_ca_va_chier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Le Pen est (techniquement) mort : let's celebrate !

dim Mai 3 , 2015
Le comique troupier Jean Abdel Marie Sidi Von Le Pen, ancien responsable du Service de Gestion des Accumulateurs Électriques de l’Algérie française, qui s’était reconverti depuis l’indépendance de son pays natal en comique troupier, est techniquement mort. Il avait décidé de monter une dernière fois sur scène lors de la […]

Communiqué officiel

La Drönésie est placée en état d’alerte maximale pour des raisons dont le Présidictateur n’a pas à rendre compte. Désormais, toute tentative de déviance par rapport à la règle sera passible de sanctions. Nul n’étant censé ignorer la règle, le Présidictateur n’a donc pas besoin de la formuler. Si vous ne connaissez pas encore la règle, c’est que vous êtes en faute et que vous ne tarderez pas à être incarcéré.