Je cherche une collaboration créative, se situant dans le domaine de la performance ou du visuel. Pas forcément un VJ, car j’aimerais dépasser la traditionnelle juxtaposition d’un live electro avec une projection d’images en arrière plan. Quelqu’un faisant de la performance théâtralisée, par  exemple. Pour donner une idée du type de direction qui m’intéresse, j’ai assisté il y a quelque temps à un concert de musique concrète à Paris. Le groupe arrive sur scène, et joue des bruits sur des instruments acoustiques (tubas, contrebasse, etc.). Ils ont avec eux un “performeur” (j’utilise ce terme faute de mieux) qui, de temps en temps, ajoute des éléments rythmiques avec divers objets de récupération. Mais surtout, le type utilise un banal rouleau de gaffeur marron, et se met à coller son scotch sur toute la scène, en créant durant le spectacle une sorte de “cocon” d’araignée autour des musiciens, et de leur matériel. J’ai trouvé cette idée géniale par sa simplicité et aussi parce qu’elle créait une dynamique visuelle et matérielle durant tout le concert, puisqu’on voyait le “cocon” se fabriquer en direct, et que celui-ci s’appuyait sur la matérialité de la scène. C’est pas cette idée-là que j’aimerais copier, puisqu’elle existe déjà et qu’elle est très bien faite par d’autres, mais j’aimerais quelqu’un capable de nourrir un imaginaire poétique simple, peu ou pas du tout technologisé.

Je souhaite une collaboration plutôt “informelle”, et surtout non professionnelle, au sens où je cherche quelqu’un dans la même situation que moi, à savoir ayant un job à côté et ne dépendant pas de la scène pour vivre (et si possible sous licence libre). Par ailleurs, je suis en banlieue Est proche de Paris.

Je cherche quelqu’un ayant une bonne culture artistique générale, tant au plan musical que visuel (et éventuellement littéraire, vu les influences de mon live, ça peut aider), ayant également une démarche personnelle, et qui serait intéressé par le caractère assez “borderline” de la musique que je produis (entre dub-indus sombre, ambient et electro parfois brutal ou destroy, mélangeant des sons indus avec de la musique contemporaine).

Mon contact : cliquez sur l’arobase en haut du site.

Un commentaire

  1. Comment by drone

    Finalement, je quitte la banlieue sud pour Bobigny. Au cas où un balbynien intéressé (ou un parigot) passerait par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *