Je tiens à rassurer tout le monde : je n’ai jamais eu aucune relation avec la (dé)fête de la musique ! D’ailleurs, je ne suis même pas en France en ce moment : j’échappe donc à cette entreprise de démagogie participative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *