Archive pour la catégorie ‘Le blog de l’ennui’

Gif-Sur-Yvette élue Capitale européenne de l’ennui en 2013

jeudi 18 septembre 2008

Nous venons d’apprendre que la Ville de Gif-Sur-Yvette sera la ville française Capitale Européenne de l’ennui en 2013.

La Ville de Lyon tient à féliciter M. Jean-Claude Bouzin, l’équipe Gif-Sur-Yvette 2013 et l’ensemble des habitants de la Ville de Gif-Sur-Yvette pour cette victoire. Nous leur souhaitons de réussir à faire de cette année 2013, une année ordinaire sous le signe de l’ennui, de la démagogie et de la culture du marché libre et non faussé qui puisse rayonner bien au-delà des frontières de nos quartiers.

La Ville de Lyon salue également l’ensemble des villes en compétition, qui ont toutes proposé des dossiers extrêmement ennuyeux. Nous avons particulièrement apprécié l’esprit roboratif dans lequel s’est englué cette finale.

Enfin, Gérard Goullomb, Sénateur-Maire de Lyon tient à remercier chaleureusement l’ensemble des ressources humaines du milieu économique et technocratique qui se sont mobilisées à ses côtés pour proposer un marketing particulièrement onéreux et ennuyeux.

Durant des mois, la préparation du dossier de candidature a servi de laboratoire à ennui. Et ces rencontres disciplinées, ces projets prétentieux, la pesanteur bureaucratique enclenchée demeurent une force de proposition pour mieux éliminer tout espoir d’une nouvelle urbanité pour les Lyonnais, aujourd’hui…

Nous continueront notre action jusqu’à la création d’un maillage territorial exhaustif, afin qu’un marché libre et non faussé de la culture émerge à Lyon et que des procédures de certification ISO 9001 s’appliquent à chaque citoyen : la sécurité de tous est l’avenir de chaque lieu culturel, et la culture de la fermeture des lieux musicaux à partir de 21h30 et de la défense d’afficher autre chose que des avis d’expulsion sera développée jusqu’à ce que plus personne ne bouge de devant son téléviseur. Ainsi, demain sera pareil à aujourd’hui dans le respect d’hier, et la tradition sécuritaire éradiquera de notre ville ses dernières scories critiques. Il est temps que chacun consomme et arrête de prendre ses utopies pour des possibilités.

« Le monde est tel qu’il est, et nous ne le changerons pas », disait Valéry Giscard D’Estaing un soir de biture à Raymond Barre. De même, le Général De Gaulle a exprimé avec force sa croyance en la race bovine comme modèle de développement intellectuel pour notre pays. C’est cet horizon philosophique exigeant que nous fixons aujourd’hui à notre engagement politique, le petit doigt sur la couture de notre pantalon, et c’est pourquoi, lyonnaises, lyonnais, je vous remercie et vous offrirai dès demain une ville moderne placée sous le contrôle de plus de caméras, une démocratisation des puces RFID, et une police de proximité tellement proche qu’enfin vous n’aurez plus peur en sortant le soir.

Vive Lyon, vive l’ennui, vive la culture de la sécurité !

Ensemble, arrêtons de penser dans les lieux publics

vendredi 18 avril 2008

La lutte contre la pensée critique est une priorité de santé publique : un penseur régulier sur deux meurt à cause de ce vice et 5 000 personnes sont victimes de pensée passive chaque année en France.

Afin de protéger les penseurs comme les non penseurs, le renforcement de l’interdiction de penser dans les lieux à usage collectif a été initié par le décret du 15 novembre 2006, lequel prévoit sa mise en œuvre en deux temps. Depuis le 1er février 2007, la mesure s’applique dans les entreprises, les administrations, les établissements scolaires, les établissements de santé. A partir du 1er janvier 2008, elle s’applique aux lieux dits « de convivialité » (cafés, hôtels, restaurants, discothèques, casinos).

Arrêtons de penser !

Fête du rond-point

mardi 17 juillet 2007

23, 24, 25 octobre 2013 : Lyon et agglomération

Dès la première édition, la fête du rond-point donne le ton et souhaite se positionner comme un évènement à fort potentiel artistique et privilégiant la rencontre et l’échange.
L’objectif est de faire découvrir pendant trois jours les ronds-points de Lyon et de l’agglomération lyonnaise.

rond point vu du ciel

Près de 200 professionnels et bénévoles investiront plus de 30 ronds-points, et animeront un programme riche de plus de 40 conférences et manifestations connexes : interventions artistiques visant à questionner notre rapport à l’aménagement du territoire, débats délibératifs sur « Sens et usages : regards croisés sur les ronds-points contemporains », cycle de conférences sur « Le rond-point : nouvelle épistémologique circulatoire ou continuités giratoires ».

Une brochure claire et pédagogique « Ronds-points : comment s’orienter ? » sera largement distribuée et disponible dans les antennes de mairies et les friches artistiques.

Plus de 40 rencontres seront organisées et contrôlées par un comité scientifique interdisciplinaire, répondant aux problématiques et correspondant aux prospectives réparties en 4 grands thèmes (management, urbanité, TIC, architecture) avec pour exemples la normalisation, l’évaluation, l’accompagnement des mutations structurelles du rond-point dans un monde en constante évolution.

petit rond point intime

Cette manifestation, qui se veut innovante ne craindra pas d’interroger la révolution numérique qui ne saurait laisser le rond-point indemne de toute mutation : une épistémologie du rond-point numérique est-elle envisageable ? C’est à cette question que le philosophe Bernardo Stieglery (Université Rond-Point III, à Lyon), auteur de « Ronds-points, avez-vous donc une âme ? » (Presses universitaires de Lyon), répondra dans une conférence pleinière et conclusive, le 25 octobre 2013, en présence de M. le Maire, de M. le recteur d’académie et de M. le Vice-Recteur, ainsi que de M. l’adjoint à la culture. Cette conférence sera filmée et retransmise en temps réel sur des écrans géants disposés au centre de chaque rond-point de la capitale des Gaules.

Le blog de l’ennui

samedi 9 juin 2007

Tu es trop fainéant pour développer tes idées sur plus de trois lignes ? Cette page est pour toi ! Contente-toi de donner quelques thèmes bien chiants, et si ils font partie des plus ennuyeux, le comité d’ennui les affichera ! En bas de page, tu peux laisser des commentaires ennuyeux : soit soporifique, surtout.

Quelques idées, pourcommencer :

– Projection de « Hommes femmes mode d’emploi » de Lelouch en taiwanais non sous titré.

– Exposition sur l’évolution du taux du CODEVI depuis sa création.

– Débat sur l’architecture des salles d’attente en région Rhones Alpes.

– Visite guidée de la Fnac. En Sanskrit.